Partagez | .

Vietnam ▬ « La mort commence là où se déclare l'autosatisfaction »

 
Invité
Invité



MessageSujet: Vietnam ▬ « La mort commence là où se déclare l'autosatisfaction » Ven 26 Déc - 9:51




◊ LA NATION




▬ AU PREMIER COUP D'OEIL.



Heberger imageHeberger image Heberger imageHeberger image


▬ INFO DE BASE.


NOM & PRÉNOMS ✯ Dao Luu Ly
SURNOMS ✯ Lulu
ÂGE ✯ 17 ans
SEXE ✯
ANNIVERSAIRE ✯2 septembre
ORIENTATION SEXUELLE ✯Hétérosexuelle
NIVEAU SCOLAIRE ✯ Médian

▬ DERRIERE VOTRE PC.


PSEUDO ✯Rallie
ÂGE ✯  Je commence à me sentir vieille lorsque je réponds à cette question en me retirant par erreur un ou deux ans...
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? ✯ Par une personne mal intentionnée… ♥
DES COMMENTAIRES ? ✯



 


▬ POUR MIEUX VOUS CONNAÎTRE.


PAYS QUE VOUS REPRÉSENTEZ ✯ République Socialiste du Vietnam
LANGUE QUE VOUS PARLEZ ✯
- Vietnamien : Langue maternelle
- Mandarin : Qui ne parle pas mandarin de nos jours ?
- Anglais : En étudiant à New York, elle est bien obligée… La maîtrise est correcte d'un point de vue grammatical, mais l'accentuation est perfectible.
- Français : De solides bases mais peu de pratique alors elle conserve un terrible accent.
- Russe : Quelques bases.

HISTOIRE PERSONNELLE ✯


Certains jours marquent l'esprit plus que d'autres.
Certaines odeurs restent, certaines sensations ne peuvent être oubliées.

Le ciel semblait infini, sans limite. La barque glissait lentement sur l'eau de la baie où son grand-père l'avait emmenée. Le vent était frais au nord du pays et la fillette frissonnait. Peut-être était-ce de bonheur que ce frisson parcourrait son frêle corps. Elle était fière d'avoir eu le droit d'accompagner le vieux pêcheur pour établir un contrat avec une famille vivant sur un village flottant. Des années après cette journée, Luu Ly devait s'en souvenir.
Rien ne lui avait échappé. La voix de son grand-père remplit de fierté. Le regard inquisiteur de son ami. Celui-ci avait eu trois fils qui étaient eux-mêmes pères de plusieurs garçons.
Luu Ly était fille unique et cette seule expression était lourd à porter.
Fille.
Unique.

« Ma femme a encore du temps pour le mettre au monde notre fils ! » répétait le père de Luu Ly lorsque les curieux demandaient quel était le sexe de la nouvelle-née.
Le 2 Septembre. Hải Phòng.
Son premier enfant n'était pas un garçon.
L'enfant n'en serait pas moins aimé, elle n'en serait pas moins chérie.
Sa mère était jeune et en bonne santé. Des fils pouvaient naître après elle.
Il fallait un garçon pour honorer la mémoire des ancêtres.
Un descendant mâle qui porterait en lui, toute l'histoire de sa famille.
Mais, ce garçon n'est jamais arrivé.


Certains moments restent inoubliables car trop souvent réitérés.
Et nous finissons par oublier la première fois.

Les gestes étaient maîtrisés. Devenus mécaniques avec le temps.
À seulement dix ans, Luu Ly ne se rappelait pas de la première fois où elle avait allumé l'encens sur l'autel des ancêtres.
Les offrandes. Les tablettes des disparus. La photo de sa mère, partie cinq ans auparavant. Il était tard et dans les ténèbres de la nuit, père et fille restaient côte à côte, muets.
Et malgré son désir d’honorer ses aïeuls, Luu Ly ne restait jamais longtemps devant l'autel : son père devait, en tant qu'héritier mâle, s'adresser seul aux Ancêtres.
Elle retourna dans la salle commune, l'unique véritable pièce de la maison où  étaient entassés les différentes générations de la famille. Comme tous les soirs, sa grand-mère détacha ses cheveux pour les peigner.

Peut-être pour prouver aux ancêtres qu'elle ne regrettait pas de ne pas être le garçon désiré, Luu Ly avait laissé pousser ses cheveux, comme les princesses des légendes. Elle possédait une longue chevelure, sombre comme l'encre de Chine.

« Tu sais, Luu Ly, ce sont les femmes qui dominent le pays. N'oublie jamais la courageuse Ly Chieu Hoang, Triệu Thị Trinh ou Hai Bà Trưng… N'oublie pas que le sang du Dieu Dragon coulent dans nos veines et  que sa fille est notre mère à toutes. »

Elle n'oubliait pas.


Certains instants restent à jamais car ils nous grandissent.

Onzième anniversaire.
Le jour de sa naissance, le pays était en fête. La déclaration de l'indépendance d'Ho Chi Minh.
Hải Phòng semblait  vivante. La ville resplendissait de couleurs.
Luu Ly était née à une date mémorable de l'Histoire Vietnamienne dans une des villes les plus porteuses de souvenirs de la mémoire collective.
Le hasard était parfois amer.
Marquée par les bombardements français et américains, elle avait malgré tout gardé le charme d'autrefois. Et même si les cicatrices de l'occupation japonaise et de l'envahisseur chinois n'étaient pas encore refermées, la fête battait son plein.
Les plus jeunes générations commençaient à oublier le mal. Les morts.
Au-delà des douleurs, des souffrances et de la rancune, les plus anciens ne rêvaient que de liberté.
La main de Luu Ly était devenue trop grande pour que son grand-père ne puisse la prendre. Et lorsqu'ils passèrent dans l'avenue Ðiện Biên Phủ près de l'ancien quartier français, le vieil homme brisa le silence qui s'était glissé entre eux.

« Souviens-toi. Ce sentiment de liberté. On ne l'explique pas, on le porte en nous. »


Mais ce qui restera est le début de notre histoire.

Luu Ly lisait lorsque son père déposa une enveloppe devant elle. Un courrier ! Pour elle. Cela n'arrivait jamais.
Elle ne pouvait oublier les mots de l'extrait du roman que sa voisine lui avait prêté.
«  Comment défendre ses idéaux et survivre en même temps, comment garder intactes les espérances de la jeunesse au milieu des bouleversements et des catastrophes de la vie ? » [Au-delà des illusions – Duong Thu Huong ]

Cette lettre était un énorme bouleversement.



FAMILLE ✯  Au sens strict, Luu Ly n'a plus que son père. Après de départ de son enfant, celui-ci est parti vivre à la capitale, pour trouver un meilleur travail et subvenir aux besoins de sa mère, seule survivante de la précédente génération. Jusqu'à présent, il ne s'est jamais remarié et n'en a pas témoigné le désir. Très protecteur, son père l'appelle très souvent et lui envoie régulièrement des présents pour qu'elle se sente « à la maison », loin de chez elle.
Plus largement, Luu Ly a grandi entourée de ses cousins et cousines avec qui elle a noué des liens étroits pourtant, depuis qu'elle a quitté ses terres natales, leurs relations se réduisent à de simples échanges de banalité. Il en va de même pour ses oncles et tantes qui sont cependant fiers de son admission à l'académie.


VOUS AVEZ L'AIR DE QUOI ? ✯ Du haut de son mètre cinquante-six et demi, la représentante du Vietnam pèse une cinquantaine de kilos. Brune, le teint basané et les yeux bridés aux iris sombres avec quelques reflets plus doux, la jeune fille ressemble à beaucoup d'autres jeunes vietnamiennes. Et honnêtement, l'attention des inconnus se porte rarement – voire jamais – sur elle. Malgré tout, elle ne passe pas inaperçu dans des comités plus réduits.

Ce que l'on remarque en premier est le fait que c'est une jeune fille assez soignée. Son style vestimentaire est simple : les couleurs ne sont jamais extravagantes ou trop voyantes et la jeune fille évite les robes ou les tenues trop courtes. Elle apprécie le port de l'uniforme car elle les trouve sobres, d'autant plus qu'ils sont tous identiques (ce qui lui permet de se fondre dans la foule des élèves de l'école).  Le seul inconvénient à ses yeux est la longueur – trop courte – de la jupe.
Elle ne se montre jamais publiquement avec les cheveux détachés et le plus souvent ils sont simplement retenus par un élastique ou un ruban uni, de préférence rouge.

Son tempérament calme et son expression impassible peuvent être confondus avec du mépris pourtant même si Vietnam apprécie d'être seule, elle ne rejette pas la compagnie. Ses traits fins, sa petite silhouette tranchent avec l'entêtement dont elle fait preuve. Humble et timide, elle a cependant une forte volonté qui transparaît à travers sa manière de s'exprimer. Si sa timidité la limite dans ses conversations avec ceux qu'elle ne fréquente pas habituellement, elle se montre cependant plus ouverte avec ceux qu'elle apprécie. Dans ce cas, elle dit clairement ce qu'elle pense sans faire de détour. Toutefois, l'ouverture dispensée est loin d'être accompagnée de sourire puisque la jeune visage souvent tendu de la Vietnamienne – témoignage incontestable de sa volonté de maîtriser ses émotions derrière un masque de sérénité.

Beaucoup de personnes de son entourage lui ont reproché de ne pas être assez communicative ou démonstrative de ses sentiments. Certains sont dérangés par le fait qu'il est difficile de savoir ce qu'elle pense en la regardant et que peu sont capables de la comprendre réellement.

CA SE PASSE COMMENT DANS VOTRE TÊTE ? ✯

- « Tous des peuples ont des qualités et des défauts. Mais seuls les peuples qui savent regarder en face leurs défauts sont grands. » •Duong Thu Huong
Luu Ly a conscience qu'elle commet des erreurs et que ses défauts la poussent parfois à prendre de mauvaises décisions. Toutefois, elle essaye d'apprendre de ses méfaits et au lieu de condamner les autres lorsqu'ils sont rongés par leurs ambitions, elle préfère blâmer les siennes. Cela la rend très exigeante avec elle même.  Publiquement, elle ne dévoile pas ses erreurs et par fierté, elle revient peu sur ses choix même lorsqu'il est encore temps de les modifier mais son tribunal intérieur la remet rapidement sur le droit chemin. Plus vite qu'elle n'ose l'avouer.
En parlant de défauts, la jeune fille en possède beaucoup. Cela n'est pas visible au premier regard mais elle a plutôt un fort caractère. Celui-ci se dévoile lorsqu'elle est contrariée ou lorsqu'elle est révoltée par quelque chose. Elle est également têtue et extrêmement timide. Par contre, pour ça, elle ne veut – et ne peut – pas changer.

- « En entrant dans une famille, on en adopte les coutumes. En naviguant sur un fleuve, on doit en suivre les méandres. » • Proverbe.
Se fondre dans la masse et faire bonne figure sont ses deux règles d'or depuis qu'elle étudie à l'étranger. À l'académie, elle est confrontée à différentes cultures et à diverses manières de voir le monde. Plutôt curieuse et toujours encline à apprendre de nouvelles choses, elle s'intéresse beaucoup aux autres façons de penser. Mais son véritable souci est de pouvoir vivre en adoptant les habitudes occidentales. Avec la colonisation, le Vietnam a goûté à l'occidentalisation et même si le peuple vietnamien est fier de son identité, il sait que pour être intégré au reste du monde, il ne doit pas être refermé sur lui même. Luu Ly agit instinctivement de la même manière : tantôt la différence culturelle est un obstacle, tantôt, elle tente d'apprendre de cette différence.

- « Je ne me résignerai jamais à ce que des femmes courbent l'échine pour devenir de simples concubines. Je veux [...] suivre les vents puissants [...] et gagner l'indépendance. » • Triệu Thị Trinh
Bien que les rapports de domination dans le monde et dans chacune des sociétés sont plutôt compliqués, Luu Ly n'accepte pas la soumission. C'est une personne obéissante qui respecte les lois qu'elle considère comme juste et n'enfreint que très peu – et très involontairement – les règles. Toutefois, pour elle, « obéissance » ne doit pas signifier « soumission », ni pour les femmes, ni pour aucun autre être humain. Elle veut rester libre de ses choix et conserver à tout prix son indépendance qu'elle soit financière, matérielle ou physique.
Luu Ly est d'accord de respecter les principes tant que son indépendance est garantie.
Cet amour de l'indépendance rend parfois ses rapports aux autres plus compliqué car elle rencontre quelques difficultés à donner sa confiance à n'importe qui.

- « Mieux vaut mourir que de vivre souillé. » • Proverbe.
Plusieurs règles sont à l'honneur chez la jeune Vietnamienne et elle essaye de ne pas agir sous le coup d'impulsion (crise de colère, étalage de sentiments publics, …) L'honneur et le respect doivent être deux mots dont la définition ne lui échappe pas. Et son verbe favori doit sans doute être « maîtriser » pour mieux dominer. Non pas pour dominer l'autre, mais pour se dominer soi-même.
La fleur de son pays étant le Lotus, elle tente de lui faire honneur en respectant les deux mots qui le caractérisent le plus : pureté et sérénité.

- « L'art de toujours laisser une porte de sortie à son adversaire » signifie pour la Vietnamienne qu'elle évite de mettre quelqu'un mal à l'aise dans une conversation, d'ailleurs, c'est souvent elle qui se retrouve dans l'embarras. Cependant, elle ne se laisse pas écraser par son interlocuteur : elle sait se défendre et est fière de le faire. Lorsqu'elle ne peut pas supporter le caractère de son interlocuteur, elle évite de le montrer et adopte une expression neutre. Dans une conversation, elle n'est jamais grossière ou familière. Si parfois certains mots peu  adaptés à  la conversation peuvent lui échapper, elle se rattrape rapidement.
Ses marques d'affection ne sont ni verbales, ni tactiles, ils se ressentent plutôt dans ses actes.

- «  Je suis responsable devant le Parti... Pour moi-même je n'ai pas d'inquiétude à avoir : j'étais volontaire, j'ai offert ma jeunesse à la nation. Même si je dois donner ma vie, il n'y a rien à regretter. » • Dang Thuy Trâm
Par rapport à sa position de future nation, Luu Ly en est fière mais elle considère la tâche comme un devoir qu’elle doit absolument accomplir, qu'importe les sacrifices qu'elle doit faire pour atteindre ses objectifs. C'est une personne décidée qui ne recule devant rien et dont l'entêtement pourrait devenir de l'acharnement. Ou de la combativité.

- « Non, je ne suis plus une enfant, j'ai grandi et je me suis fortifiée au milieu des épreuves, mais en ce moment j'ai un immense besoin de sentir la main aimante de ma mère. » • Dang Thuy Trâm
Une de ses plus grandes déchirures est la perte de sa mère et bien qu'elle n'en parle jamais, la douleur ne s'apaise pas. Elle ne laissera jamais la cicatrice se refermer et c'est de cette souffrance qu'elle tire sa force. Certes, il est rare qu'elle sourit ou qu'elle rit mais quand cela arrive, c'est vraiment sincère. Elle connaît la valeur de la vie et ne veut pas perdre une seule goutte de la sienne.



CE QUE VOUS AIMEZ ? ✯ L'eau. La botanique. La broderie. Les pagaies. La littérature. Les petits coquillages. Le jasmin. Les légendes traditionnelles. La finesse dans les mots. Le langage des fleurs. Les fleurs. Le thé. Le phở.Les raviolis à la vapeurs. Les dragons. Le théâtre. Le  nước mắm. La couleur rouge. Les marionnettes sur l'eau. Le lotus. Les gâteaux de lunes. La fête du renouveau.


CE QUE VOUS N'AIMEZ PAS ? ✯ Rester sans rien faire. Les « trucs » trop mignons – ou que tout le monde trouve « trop mignon ». Porter une robe. Se déguiser. Avoir l'air ridicule. Perdre son sang-froid. Lorsque les autres perdent leur sang-froid. Avoir tort.
Ceux qui veulent toujours dominer les autres, envahir leurs territoires ou leur voler leurs îles… - ou plus sérieusement, en général, les rapports de force injustifiés. (ou qu'elle juge injustifiés )

TALENT PARTICULIER ✯ Luu Ly excelle dans les travaux manuels même les plus délicats. Elle excelle également dans l'art de ne jamais avoir un « sourire satisfait et heureux ».

HABITUDES/TICS ✯  Si la représentante du Vietnam aime maîtriser ses émotions – ce qui est un des principes du savoir-vivre vietnamien – elle ne peut pas lutter contre les rougeurs qui apparaissent sur son visage lorsqu'elle est gênée. Et l'embarras arrive parfois rapidement au cours d'une conversation.


CLUB DONT VOUS FAITES PARTIE ✯  Jardinage.

LOISIRS ✯ Lire. Cuisiner. Nager. Peindre. Broder.


POSTE/EMPLOI ✯ Depuis peu, elle a trouvé un poste de remplacement en tant que plongeuse dans les cuisines d'un petit restaurant près de l'Académie.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vietnam ▬ « La mort commence là où se déclare l'autosatisfaction » Ven 26 Déc - 10:11

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ♥♥♥♥♥♥♥

MA LULUUUUUUUUU *sautille partout ♥*

Welcome welcome, Ayun te froushfrousera, comme d'habitude ♥
Revenir en haut Aller en bas
Jamaïque/Lejhoane Brown
avatar
traveler1



Messages : 28
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 19

Taux de synchronisation
Points:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Vietnam ▬ « La mort commence là où se déclare l'autosatisfaction » Ven 26 Déc - 12:08

Bienvenuueee ♥

Très jolie fiche o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vietnam ▬ « La mort commence là où se déclare l'autosatisfaction » Ven 26 Déc - 15:46

BIENVENUUUUUE. ♥ J'aime les gens beaux avec de belles fiches.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vietnam ▬ « La mort commence là où se déclare l'autosatisfaction » Ven 26 Déc - 15:47

BIENVENUE *w*
Revenir en haut Aller en bas
Staff Gang
avatar



Messages : 589
Date d'inscription : 27/02/2012

Taux de synchronisation
Points:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Vietnam ▬ « La mort commence là où se déclare l'autosatisfaction » Ven 26 Déc - 16:42

Bonjour et bievenue sur le forum !

Ta fiche est-elle terminée ? :3

(comme elle avait l'air finie j'ai commencé à te valider pour ne voir qu'ensuite que tu avais laissé 'en cours' dans le titre, mais peut être as-tu juste oublié de l'enlever, j'attends ta réponse !)

_________________
:piano:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vietnam ▬ « La mort commence là où se déclare l'autosatisfaction » Ven 26 Déc - 18:51

<3 <3 <3 Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vietnam ▬ « La mort commence là où se déclare l'autosatisfaction » Ven 26 Déc - 19:22

Merci tout le monde. ♥

En fait, elle était terminée quand j'ai mis " en cours " mais j'ai pas eu le temps de relire pour les fautes et les petits détails... Je règle ça ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vietnam ▬ « La mort commence là où se déclare l'autosatisfaction » Ven 26 Déc - 20:24

Bienvenuuuue !
Revenir en haut Aller en bas
Prusse/Gilbert.B
avatar
explorer2



Messages : 465
Date d'inscription : 27/03/2012
Age : 23
Localisation : Si on le savait je serais déjà collé, enfin !

Taux de synchronisation
Points:
22/100  (22/100)

MessageSujet: Re: Vietnam ▬ « La mort commence là où se déclare l'autosatisfaction » Ven 26 Déc - 20:29

Wilkommen 8D

_________________
2 COOL 4 SCHOOL

   
2 LAME 4 FAME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://del-ightful.com
Staff Gang
avatar



Messages : 589
Date d'inscription : 27/02/2012

Taux de synchronisation
Points:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Vietnam ▬ « La mort commence là où se déclare l'autosatisfaction » Ven 26 Déc - 21:34

Tout est bon. Tu es donc validée comme Médian. Tu bénéficie également du niveau de synchronisation Traveler.

Je t'invite à consulter ton Emploi du temps et à faire rapidement une Demande de chambre. Tu peux aussi commencer à rédiger ta Fiche de Relations afin de découvrir du beau monde.

Bienvenue et bon jeu sur Hetalia Campus Revival !

_________________
:piano:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Croatie/ Tomislav Krleža
avatar
traveler1



Messages : 194
Date d'inscription : 20/09/2014
Localisation : Quelque part dans le plan complexe.

Taux de synchronisation
Points:
17/100  (17/100)

MessageSujet: Re: Vietnam ▬ « La mort commence là où se déclare l'autosatisfaction » Ven 26 Déc - 23:38

Bienvenuee ! (quelque peu en retard, certes)

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vietnam ▬ « La mort commence là où se déclare l'autosatisfaction »

Revenir en haut Aller en bas
 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Afghanistan: Le Vietnam d'Obama?
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Menaces de mort contre Wyclef Jean.

Hetalia Campus Revival :: ADMINISTRATION :: INSCRIPTIONS :: ARCHIVES-