Partagez | .

JOUR 2 - LE PARC

 
Maître du Jeu
avatar
god



Messages : 72
Date d'inscription : 05/09/2014

MessageSujet: JOUR 2 - LE PARC Mar 4 Nov - 0:54

   
BIENVENUE DANS LA DEUXIEME SALLE, MAUDITS ELEVES. VOUS AVEZ PERDU UN DE VOS PRECIEUX PETITS CAMARADES ET VOUS ETES TOUJOURS LA ?


HRP


C'est parti pour la deuxième salle ! (avec Japon mort)

N'oubliez pas que le personnage correspondand à la légende utilisée dans cette salle a plus de chances de mourir, faites attention à vos choix !



Vous arrivez dans le parc, le froid vous glace le sang, le brouillard n'aide pas à vous calmer, il n'y a pas d'indice qui vous indique où aller, même le parc familier où vous faisiez la sieste les dimanche vous semble maintenant complètement étranger. Un sentier a été dessiné sur le sol, vous décidez alors de le suivre en tentant de vous réchauffer. Le vent siffle dans les arbres quand vous arrivez au bout du sentier : distinguant des formes ovales sur le sol vous vous apercevez alors que vous êtes arrivés en plein milieu d'un cimetière. Vous étudiez alors les pierres tombales et même les statues religieuses parfaitement sculptées qui vous entourent, vous demandant si ce ne sont pas elles qui vont surgir. Une chose vous frappe : les fleurs sont neuves, les tombes bien entretenues, il est facile de lire les noms des morts... Un des cercueils vous frappe alors : il y écrit Hans beilschmidt.

Vous étudiez avec horreur le nom, en vous approchant alors du cercueil et remarquez que celui ci est ouvert Vous vous éloignez en observant la créature, il s'agit du Nachzehrer

Mi vampire, mi mort vivant, mi cadavre frais vous remarquez à quel point cette créature allemande  ressemble à Ludwig et Gilbert. Mais bien plus à Ludwig. Il respire difficilement comme si elle avait un cancer. Elle murmure alors, à peine distinctement.

 
- A mangerrrrr. Je veux mangerrrr. Je veux mangerrrr des Beilschmidt.





La créature vous fait horriblement pitié, vous décidez de couper un bout des cheveux de Ludwig et les lui donner, peut être cela suffira t-il.



Vous attrapez le couvercle du cercueil et décidez de le refermer pour empêcher le Nachzehrer de sortir.



Comme la créature ne bouge pas vous décidez de lui prendre la main et la fourrer dans sa bouche, après tout elle s'appelle Beilschmidt aussi.



Vous prenez la fuite.

HRP

A vous de jouer ! Vous avez 2 jours pour RP, faire interagir vos personnages, et opter pour une des quatre options avant que le temps ne soit écoulé ! Si aucune décision n'est prise avant la fin du temps reglementaire, l'élève le moins actif sera transformé en fantôme.  





 
CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Croatie/ Tomislav Krleža
avatar
traveler1



Messages : 194
Date d'inscription : 20/09/2014
Localisation : Quelque part dans le plan complexe.

Taux de synchronisation
Points:
17/100  (17/100)

MessageSujet: Re: JOUR 2 - LE PARC Mar 4 Nov - 20:56

J'etais pas mega content pour le coup des aliens qui nous avaient pris Kiku alors qu'on avait répondu bon et tout. Je causais plus. J'me contentais de suivre l'enthousiasme un peu douché par le trop plein de glauque, a regarder ce qui passait la hauteur de mon regard la tignasse des gens ou les murs quand on était encore en intérieur puis maintenant le ciel nocturne. Je suis toujours derrière trainant les pieds en niquant consciencieusement les semelles de mes pompes. Puis mon regard accrocha le fait qu'on entre dans un cimetierre, cimetierre qui se trouvait être tombé du ciel dans le jardin.

Bref malgre tout j'avais quand même hâte de voir, parce que si les monstres étaient liés au folklore de nos pays respectifs il finirait bien par y avoir des monstres croates. Forcement. C'est alors qu'ont vit l'ancêtre Beilschmidt. Bah dit donc sont tous fais dans un moule ces allemands. Deja que Ludwig ressemble a son père. Y'a juste Gil qui se demarque un peu. Bref déja fuir n'était pas une option. On est des hommes, des vrais ! Donc je dis ce qui me semblait de loin le plus pertinent :

- On referme la tombe et on laisse papy Beilschmidt dormir. A moins que vous connaissiez super bien ce genre de legende et que vous sachiez quoi faire du coup.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Italie du Nord/ Feliciano
avatar
traveler1



Messages : 103
Date d'inscription : 28/09/2013

Taux de synchronisation
Points:
11/100  (11/100)

MessageSujet: Re: JOUR 2 - LE PARC Jeu 6 Nov - 15:04

Tout d'abord, il y eut un soulagement. La demoiselle entitée, fantôme, peu importe qui elle était semblait heureuse d'avoir été complimentée et elle était partie sans que rien de grave ne se produise. Mais... QUOI??? QU'EST-CE QUI SE PASSE????. Il se retrourna juste à temps pour voir quelque chose emmener Kiku... KIKU!!! non non NOOON!!!! Son meilleur ami venait de se faire emporter et il ne pouvait plus rien faire que déjà, tout le monde se retrouvait ailleurs.... Dehors?

Feliciano suivait le groupe en s'accrochant timidement à la cape de Lud. Il pleurait. Premièrement il pleurait parce qu'il venait de perdre Kiku. Deuxièmement, il pleurait parce qu'il avait la trouille avec tous ces événement et ces trucs glauques, ce décord horrible....

Pourquoi il y a un deuxième Lud tout pas beau et horriblement effrayant qui demande à manger?...


-je....j-j-je suis d-d-d'accord avec Tomtom.... on ref-f-ferme et on p-part....

Il se cachait derrière Lud, continuant de pleurer de peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JOUR 2 - LE PARC Jeu 6 Nov - 23:17

Nouvelle salle.

Nouveau défi apparemment. Ludwig s’en voulait un peu d’avoir perdu Kiku. Ça lui avait fait un certain choc. Il faut dire que niveau stratégie militaire il aurait eu un beau 0 pour avoir perdu son camarade, ou tout simplement ne pas l’avoir écouté. Lorsqu’il reverrait Kiku, Ludwig comptait très bien s’excuser pour ce qu’il avait fait.

Pour l’instant, il fallait se concentrer sur la tâche. Il faisait froid. Très froid pour quelqu’un qui n’était en espèce de camisole. Il était Thor. Bref. L’Allemand jetait des coups d’œil à Feliciano. Le grand blond était inquiet pour lui. Le pauvre qui pleurait. Il semblait bien ne pas vouloir déranger, il essayait être fort, mais ça ne devait pas le rassurer vraiment.

Surtout quand l’autre est sorti de sa tombe.

Il était juste sorti mais le voir c’était comme s’il avait eu un coup de poing en plein visage. Un Beilschmidt. En quelque sorte un membre de sa famille. Mais il savait bien qu’il en n’était pas un. Le problème c’était que c’était trop ressemblant. C’était presque comme s’il se regardait dans un miroir. Feliciano avait raison d’avoir peur. Parce que Ludwig, bien qu’il ne se veuille pas froussard habituellement, avait peur. L’Allemand était blême. Il regarda son frère, lui jetant un petit regard de détresse.

Voir que son frère était avec lui était quelque chose de rassurant. Voir Gilbert lui rappelait que tout ceci était un jeu et qu’on pouvait bien faire ce qu’on voulait. Dans la mesure que l’on choisisse une des quatre options. Il s’adressa à son Bruder.

- Si elle veut manger des Beilschmidt, on devrait lui donner sa main. Après tout, cette… chose en est une également. Il fit un petit sourire en coin. Je la retiens et tu le fais, Gil? Ensuite on pourra refermer le tombeau. Vous en pensez quoi ?

Il espérait que les deux autres allaient penser que ce n’est pas trop une bonne idée. Après tout, une solution aussi absurde ne pourrait que fonctionner. Alors Ludwig s’approcha de la créature, prête à la retenir.
Revenir en haut Aller en bas
Prusse/Gilbert.B
avatar
explorer2



Messages : 465
Date d'inscription : 27/03/2012
Age : 23
Localisation : Si on le savait je serais déjà collé, enfin !

Taux de synchronisation
Points:
22/100  (22/100)

MessageSujet: Re: JOUR 2 - LE PARC Ven 7 Nov - 12:09

      Ils avaient perdu un soldat, un homme bien, juste et droit. Un petit nerd étrange mais qui c'était battu avec courage avant de tomber au mains des ennemis qui n'avaient, eux non plus, pu supporter de converser avec des débiles. Que le monde est injuste.

Bref, ils avaient perdu Kiku. Alors, oui ''perdu'', en fait car il était toujours là hein, ils n'allaient pas le buter pour de vrai, quand même, mais dans le jeu ils avaient perdus un membre de leur équipe et ça voulait dire risque de ne pas gagner ce qui semblait être une compétitions pour Dieu sait quoi.
Ils étaient maintenant dans le parc extérieur, la brume camouflait devant eux, vicieusement l'herbe humide et froide. L'air glacé fit tout de même du bien au Prussien qui bouillait sous son costume. Son sceptre illuminait un peu les environs et il se remerciait de l'avoir réalisé pour qu'il soit opérationnel.
Le petit sentier qui s'offrait à eux les conduisit à la mise en scène sombre et macabre d'un vieux cimetière, abritant le sépulcre d'un dit « Hans Beilschmidt ». Quel été le con dans ce bordel qui avait eut l'idée d'écrire ça ?! Bon, Gilbert et son frère, qui partagèrent un regard entendu, savaient bien qu'il était bien peu probable que ce mec existe réellement.

La pierre trembla et le cercueil enfoncé dans la terre s'ouvrit sur un mort qui ressemblait un peu trop au cadet Allemand. L'image fit grimacer le Prussien, mais quand son petit frère se retourna encore une fois vers lui comment pour chercher la réalité, Gilbert lui sourit, il était là pour lui, comme toujours.
La créature se redressa dans son dernier lit et marmonna qu'il voulait dévorer la chair de sa chair, eh bien, tant qu'à faire...

«-J'vois même pas pourquoi il s'emmerde...»

Ludwig immobilisa la créature et Gilbert s'approcha pour chopper son poignet et son coude, il en profita pour narguer la chose en lui faisant se mettre des claques, un sourire moqueur aux lèvres.

«-Bah alors ? M'enfiiin te frappe pas pour ça ! Te frappe pas pour ça! Son frère à côté était légèrement blasé mais aussi amusé. Allez mon gars, tu prend ta friandise et tu retourne dodo, d'accord?»

L'albinos lui fit ouvrir la bouche comme on ferait ça a un cheval qui refuse de prendre un mords, puis il lui enfonça vaguement son poing entre les dents.

«-Voiiiilààà, c'est bien. Allez, maintenant au lit.»

Le cadet repoussa le monstre dans le fond de son cercueil puis l’aînée rabaissa le battant avant de se relever en se frottant les mains pour les nettoyer de terre qu'il y avait dessus.

HRP:
 

_________________
2 COOL 4 SCHOOL

   
2 LAME 4 FAME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://del-ightful.com
Maître du Jeu
avatar
god



Messages : 72
Date d'inscription : 05/09/2014

MessageSujet: Re: JOUR 2 - LE PARC Mar 18 Nov - 15:55

   
FELICITATIONS AUX SURVIVANTS. MAIS LA MORT EST PATIENTE ET LA NUIT N'EST PAS TERMINÉE



Vous avez choisi :

Vous choisissez de faire jouez les gênes et vous invitez le monstre à se dévorer lui-même.
_____

La créature s'arrête. Elle regarde les deux frères avec un air d'incompréhension, puis commence à mordre dans sa propre main.

 
- …


A ce moment une révélation semble lui sauter aux yeux. Le Nachzehrer commence à se dévorer lui-même, d'une faim vorace et semblant insatiable. Bien trop occuper à se nourrir de son propre corps, il se laisse docilement renfermer dans le cercueil qui est le sien et vous permet ainsi de continuer votre route dans le moindre dommage supplémentaire.


Bravo ! Vous avez sût déjouer ce monstre sans perdre de nouveaux camarades, mais il n'était qu'une menace de plus parmi d'autres...

Rendez-vous pièce 3...



 
CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: JOUR 2 - LE PARC

Revenir en haut Aller en bas
 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Séjour au parc aquatique ! [RP commun]
» Un parc dédié à six héros Haitiens à Montréal.
» Nouveau parc industriel dans l'aire de l'Aéroport
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR

Hetalia Campus Revival :: CÔTE FLOOD :: Event d'Halloween :: Troisième Equipe :: Pièce 2-