Partagez | .

JOUR 1 - LE COULOIR DES CHAMBRES

 
Maître du Jeu
avatar
god



Messages : 72
Date d'inscription : 05/09/2014

MessageSujet: JOUR 1 - LE COULOIR DES CHAMBRES Ven 31 Oct - 0:21

   
BIENVENUE DANS LA PREMIERE SALLE, MAUDITS ELEVES. N'AYEZ CRAINTE, AVANCEZ, JE SERAI LA POUR VOUS GUIDER. LA DOULEUR ET LA MORT NE VOUS FONT PAS PEUR.... SI ?


HRP

L'event d'Halloween commence aujourd'hui !

Voici un petit récapitulatif des règles. Votre personnage participe à une petite sauterie sympathique organisée par l'académie et il est enfermé dans une première salle avec quelques camarades sélectionnés au hasard. Ils devront faire face à un événement spécial pour parvenir à sortir de la salle et atteindre la suivante. L'objectif est d'atteindre l'ultime salle avec le plus de survivants possible. Chaque salle traversée aura un rapport avec une légende ou un élément du folklore du pays d'un des participants.

4 choix vous seront donnés dans chaque salle. Vous aurez deux jours pour poster autant de posts qu'il vous chantera (d'un minimum de 2 lignes et d'un maximum de 20 lignes) et après ce laps de temps le MJ vous donnera les conclusions de votre choix.

Les personnages devront se décider entre eux pour savoir quel choix est le plus stratégique. Si un élève "meurt" suite au choix du groupe, il pourra toujours RP mais il ne sera plus considéré que comme un "fantôme".

Lorsque toutes les équipes auront atteint la dernière salle, l'équipe avec le plus de membres "survivants" sera gagnante et chacun de ses membres survivants recevra 5 points de synchronisation, les survivants des autres équipes en recevront 3 et tous les fantômes n'en gagneront qu'un seul.


Vous arrivez au début du long couloir des chambres de l'académie.

Seules de faibles petites lumières accrochées le long des murs illuminent ce qu'il y a devant vous, on entend pas un seul bruit à part le petit grésillement d'une des ampoules plusieurs mètres plus loin devant vous. Les portes sont toutes fermées. Aucun moyen de savoir où aller si ce n'est continuer à avancer dans ce couloir étroit aux couleurs chaudes et sombres. Vous avancez un peu, la porte que vous avez passé se referme derrière vous dans un fracas assourdissant.

Vous n'avez aucun moyen de reculer. La traversée du couloir est silencieuse, plus vous passez devant les portes plus il vous semble qu'une présence est en train de longer les murs derrière vous, derrière les portes. Mais comment est ce possible ?! Il n'y a aucun moyen de passer d'une chambre à l'autre si ce n'est en empruntant le couloir... Pourtant il semble y avoir de très légers frottements sonores après chaque porte que vous passez...

Vous vous concentrez sur ce bruit derrière vous et oubliez ce qu'il y a devant vous. Soudain une porte, une porte semblable à toutes les autres s'entrouvre. Une forme en sort, vous distinguez petit à petit dans l'obscurité ce qui semble être un humain, et même une femme. Une femme d'origine asiatique, l'air malade, ses cheveux sont longs, noirs, sales, elle est habillée comme n'importe quelle femme d'aujourd'hui s'habillerait, ou comme n'importe quelle japonaise s'habillerait. En effet vous remarquez le masque anti-contamination que la jeune femme porte, masquant le bas de son visage.

"Kuchisake-Onna était une des plus belles femmes japonaise de son temps, si bien que son mari, extrêmement jaloux se prit à s'imaginer qu'elle le trompait autant qu'elle le pouvait. Un jour il fut prit d'un élan de violence et l'attaqua, la défigurant jusqu'aux deux oreilles, lui criant que maintenant plus personne ne la trouverait belle, elle ne le tromperait plus. Depuis ce jour elle erre la nuit, afin d'accomplir ce qu'elle n'avait pas fait, ce qu'elle aurait peut être dû faire."

Elle s'approche alors de vous, lentement, presque difficilement, pour fixer  Kiku. Telle une araignée allant cueillir sa proie elle s'arrête devant le japonais et d'un doigt abaisse son masque. Vous remarquez enfin ce qui cloche chez elle, comment le mari l'avait défigurée : son sourire. Le sourire de l'ange, la bouche fendue telle un joker féminin elle semble sourire alors qu'elle ne sourit pas, un sourire de sang séché, d'un rouge presque noir.


- Est ce que je suis belle ?  





Vous lui répondez que oui, elle est la plus magnifique femme que vous ayez jamais vu, que sa beauté vous transcende et j'en passe, en espérant qu'elle sera tellement contente qu'elle vous laissera passer. Les femmes aiment les compliments !



Vous lui répondez avec beaucoup d'honnêteté qu'elle est extrêmement laide, que son visage est déformé et qu'elle vous répugne, espérant qu'elle se mette à pleurer et aille honteusement se cacher, pour que vous puissiez passer. Elle n'avait qu'à pas poser de questions idiotes.



D'un air malin, vous lui demandez si elle pense que vous, vous êtes beau. Espérant ainsi la rendre confuse.




Rien à foutre, vous tentez un forcing pour la bousculer et passer de l'autre côté du couloir, c'est par la force qu'on obtient ce qu'on veut, elle a l'air faiblarde en plus, à trop s'occuper de son rouge à lèvres elle a oublié de se muscler les biceps.

HRP

A vous de jouer ! Vous avez 2 jours pour RP, faire interagir vos personnages, et opter pour une des quatre options avant que le temps ne soit écoulé ! Si aucune décision n'est prise avant la fin du temps reglementaire, l'élève le moins actif sera transformé en fantôme.

N'OUBLIEZ PAS DE PRENDRE VOTRE DECISION EN GROUPE.  





CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Croatie/ Tomislav Krleža
avatar
traveler1



Messages : 194
Date d'inscription : 20/09/2014
Localisation : Quelque part dans le plan complexe.

Taux de synchronisation
Points:
17/100  (17/100)

MessageSujet: Re: JOUR 1 - LE COULOIR DES CHAMBRES Ven 31 Oct - 1:11

Je marchais comme tout le monde dans ce couloir aux ambiances d'Halloween, aux cotés de tant de personnes que je connaissais déjà. Kiku et Gilbert étaient sont dans mon club de science et j'avait souvent eu l'occasion de croiser Ludwig et Feliciano. Cette équipe semblait très bien équilibrée, de plus je savais plus ou moins de quoi était capable chacun. Les Axes. J'm'en était rendu compte rapidement, tout les membres deux l'équipes provenaient de pays liés à l'Axe dans la Seconde Guerre Mondiale. Ça ne peut juste pas être une coïncidence. L'administration a vraiment un humour de merde.

Mon casque était bien calé sur mes cheveux et même si ma tignasse ressortait par endroits et que j'm'était pas rasé pour l'occasion contrairement à Ludwig qui avait laissé pousser sa barbe j'estimais avoir fière allure. Ma cape était classe, de même que le plastron d'armure duquel je suis assez fier je doit dire même si les costumes des Beildschmidt valaient pas mal le détour aussi. Bref je ne faisait pas attention à grand chose faut dire. Un peu en retrait par rapport aux gens j'avais commencé à taper la discuss comme toujours, cassant un peu le glauque de la situation. Y'avais toujours des bruits chelou-flippants mais ça allait. C'est alors qu'apparut "elle". 'Fin je l'ai pas vue moi d'abord parce que les gens devant cachaient mais dès que je l'ai vue j'était partagé entre mon esprit scientifique qui me dictait de me concentrer sur les réponses a donner parce que c'était un jeu quoi et le reste de mon esprit en mode "alerte creepy". Je crois que j'eus un petit rire nerveux.

Direct après j'ai arrêter de la regarder pour faire abstraction et j'ai commencé à réfléchir sur le plan d'action tout ça. Lui dire qu'elle était belle me paraissait la solution la plus absurde, après elle va nous accuser de mentir c'est toujours comme ça dans les histoires glauques. Bref. Je faisais la déco au fond en attendant.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prusse/Gilbert.B
avatar
explorer2



Messages : 465
Date d'inscription : 27/03/2012
Age : 23
Localisation : Si on le savait je serais déjà collé, enfin !

Taux de synchronisation
Points:
22/100  (22/100)

MessageSujet: Re: JOUR 1 - LE COULOIR DES CHAMBRES Ven 31 Oct - 22:27

      La lumière faible. Le silence lourd qu'un soupire brise avec le léger son qu'émet le sceptre du Prussien. Il est blasé, à tous les coups ça ne va être qu'un petit scénario bidon comme ils font tous les ans. L'annonce au micro les avait ''convoqué'' dans un couloir vide et alors quoi ? Une troupe de joyeux lurons allaient sortir des chambres en hurlant « BOO », Seigneur Dieu, effrayant, la teuf...
À tous les coups c'est ça, il les sent les gens derrière les portes au fur et à mesure qu'il avance, alors autant de se retourner, histoire de les surprendre quand ils sortiront, l'arroseur arrosé, la base. Les bruissements se turent soudainement et le grincement d'une porte au bout du couloir se fit entendre, le Prussien le premier se retourna pour voir sortir la jeune asiatique d'une des chambres.
Bon ok, Gilbert commençait à se dire qu'ils avaient peut-être mis un peu plus de moyens pour les festivités cette année.

La demoiselle s'avança d'un pas torturé vers Kiku qui restait figé, de peur ou autre chose, qui sait. Puis, elle baissa son masque médical, et le rire du Prussien lui échappa comme un réflexe.

«-HA ! Eh beh putain avec une bouche pareille elle peut en sucer des grosses b- Face au poids des regards de ses camarades et de son frère et même du dit « fantôme » Gilbert se contenta de hausser les épaules. ...Quoi?»

Après tout, vu sa gueule, vaut mieux en rire qu'en pleurer hein...

Elle reporta son regard vers le japonais pour lui demander s'il la trouvait belle et Gilbert espérait sincèrement que non, sinon ça serait inquiétant. Les différentes options qui s'offraient à eux furent annoncées et Gilbert considéra que le plus simple était...

«-Elle nous emmerde celle-là ! Ludwig, assomme-la avec ton marteau, qu'on puisse avancer.»

_________________
2 COOL 4 SCHOOL

   
2 LAME 4 FAME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://del-ightful.com
Maître du Jeu
avatar
god



Messages : 72
Date d'inscription : 05/09/2014

MessageSujet: Re: JOUR 1 - LE COULOIR DES CHAMBRES Sam 1 Nov - 14:29

   
LA PAUVRE FEMME OBSERVE TOUR A TOUR KIKU, TOMISLAV, ET GILBERT. SES YEUX SONT D'UNE FROIDEUR TERRIBLE.


HRP

On ne se moque pas impunément des morts !



Des hurlements étranges proviennent des autres salles dont les portes restent toutes fermées. Malgré la pénombre, vous pouvez remarquer des flaques de sang qui coulent sous les interstices des portes et qui se rapprochent de vos pieds.

Quand Prusse manque de respect à la femme, des coups sourds retentissent contre les portes en bois et elles semblent toutes renfermer des horreurs que vous ne pouvez imaginer que dans vos cauchemars. Kuchisake-onna fixe tour à tour chaque membre du groupe et repose sa question, la voix légèrement tremblante.





CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JOUR 1 - LE COULOIR DES CHAMBRES Sam 1 Nov - 22:20

Ils étaient entrés dans un couloir. Bien. C'était sombre. Que de petites lumières. Rien d'agréable. L'Allemand n'avait pas du tout peur de ce qu'il voyait, il restait immuable. Après tout, il savait bien que ce n'était qu'un évènement pour l'Halloween, seulement, c'est que cette fois-ci, l'Académie avait décidé de faire les choses en grand. L'idée n'était pas du tout mauvaise. Ludwig s'inquiétait surtout pour Feliciano. Il avait que ce que l'italien - ainsi que tout le groupe - verrait aujourd'hui ne les rassurerait pas du tout. Ludwig était en alerte, c'était comme s'il était dans un de ces combats fatidiques durant la deuxième guerre mondiale. Tout comptait.  Chaque bruit, chaque mouvement. Tout ce qui se passait. Il gardait en plus de cela un oeil sur Feliciano... Quelques fois également sur Kiku. En fait sur tout le monde. Même le croate. Il savait bien qu'il ne devait pas s'inquiéter pour Gilbert, qu'il n'aurait pas peur, c'était son grand frère après tout, son grand frère n'avait peur de rien, mais ce n'était pas une raison.

C'est alors qu'une porte s'ouvrit. Légèrement, presque doucement une femme en sortit. Lorsqu'elle se rapprocha, Ludwig remarqua bien qu'elle était d'origine japonaise. Cette hypothèse se confirma lorsque cette demoiselle se mit face à son meilleur ami.

Bien sûr, cette femme avait demander si elle était jolie. Mais quelle question! Une femme n'est pas seulement jolie, elle doit avoir un caractère, doit être intelligente, elle doit avoir des qualités autres. La beauté n'était pas ce qu'il y avait de plus important. Cette femme devrait également avoir le sens de l'humour, surtout avec ce que son frère venait de dire. Er ist so dumm. Malgré tout le respect que Ludwig avait pour son frère, dire une telle chose était probablement la pire idée qu'il ait jamais eu.

Malgré les bruits derrières les portes avaient soudainement augmenté, Ludwig regarda son frère.

-  Ce n'est pas poli de dire de telles choses.

Ce n'est pas parce que cette femme n'avait pas le plus beau sourire du monde - parce que de toute façon, l'Allemand savait bien que le plus beau sourire du monde était celui d'Amy - qu'il était permis de dire de telles obscénités. Mais la question qui restait dans l'esprit du blond était: Que lui répondre. Il devait analyser la situation.

Ce n'est certainement pas Gilbert qui allait dire quelque chose d'intelligent. C'était déjà prouvé. Le Croate n'avait pas encore dit un mot. Kiku. C'est Kiku quoi, il était autant bavard que l'Allemand. Et l'italien. Ludwig hésitait sur la réponse de l'italien. Il était bien au courant que Feliciano appréciait les femmes, beaucoup même. Mais son sourire, avec le sourire qu'elle avait, allait-il le lui dire ou encore, il allait tout simplement prendre peur. Peut-être qu'il avait déjà peur, c'était très probable en fait que ce se soit déjà le cas. Mais quand même.

Il faut réfléchir vite Ludwig. Un coup de bluff peut-être? La complimenter sur autre chose peut-être? Cela serait une bonne façon de répondre à la question sans vraiment... Vous voyez ou il veut en venir. Thor se racla doucement la gorge et regroupa ses amis.

- Il serait peut-être mieux de la... complimenter. Sauf sur... son sourire disons? Peut-être qu'elle va apprécier. Feliciano... Tu voudrais bien lui parler?

Feliciano est tout mignon, impossible que la demoiselle ne l'apprécie pas, surtout s'il sort son charme d'italien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JOUR 1 - LE COULOIR DES CHAMBRES Dim 2 Nov - 1:42

Tout commença quand ils arrivèrent au début du long couloir des chambres de l'académie. Avec seule de faibles petites lumières comme éclairages, le couloir lui semblait plus long que d'habitude. Ils ne pouvaient pas reculer, marche arrière leur étaient impossible donc mieux vaut aller de l'avant. Plus ils marchèrent, plus le japonais avait l'impression que quelque chose les suivaient, mais pas derrière eux, à travers les chambres. Pour le moment, il gardait son calme, se préparait à toute éventualités, tout pouvait arriver et restait alerte quand il vit au loin l'une des portes s'entrouvrir.

Il se figea sur place avec les autres qui avaient arrêté de même pour regarder une jeune femme qui s'approchait, surtout vers lui. Dès le premier regard, il sut que cette femme était de la même nationalité que lui. Quand elle s'arrêta devant lui, il ne put pas s'empêcher de la saluer d'un hochement de tête comme il l'aurait fait avec tous les gens qui venaient en sa rencontre. Ce ne fut que quand elle retira son masque qu'il la contempla avec horreur sa bouche défigurée. Plusieurs émotions traversèrent son regard pendant ce laps de temps pendant que les autres essayaient de trouver une solution à ce problème.

Que devait-il faire ? Faire ce que les autres lui proposaient ou suivre son propre instinct ? Le mensonge n'était pas la meilleure des solutions, même si parfois c'est pour le bien des autres. Il fallait qu'il fasse quelque chose avec le plus de respect possible.

-Je suis désolé...Ce qui vous est arrivé est horrible.

S'il devait y avoir des conséquences pour ce qu'il venait de dire, Kiku les accepterait pleinement. Il espérait seulement que ses compagnons ne risqueraient rien par sa faute.
Revenir en haut Aller en bas
Italie du Nord/ Feliciano
avatar
traveler1



Messages : 103
Date d'inscription : 28/09/2013

Taux de synchronisation
Points:
11/100  (11/100)

MessageSujet: Re: JOUR 1 - LE COULOIR DES CHAMBRES Dim 2 Nov - 15:21

Feliciano suivait le groupe de plus en plus anxieux. Il n'aimait pas l'ambiance. Et voilà que quelque choses sort d'une pièce quelconque et s'approche d'eux. Feli eut le réflex de se cacher derrière Lud en ne jetant qu'un subtil regard de curiosité pour découvrir que ce qui approchait était une femme... Il l'observa un instant et fut effectivement effrayé par le sourire de la femme, mais à la question de celle-ci, il eut quelque peut pitié. Son apparence ne semblait être sa volonté....

C'est la demande de Ludwig qui le sortir de son observation.


..la...la complimenter?? ....

Ce n'est pas qu'il ne voulait pas, mais.... Elle fait peur quand même!! Sans parler des bruits venant des portes et du sang au sol qui le faisaient complètement flipper... Il ferma les yeux pleurant presque de frayeur et prit une grande respiration. Il voulait quand même aider cette pauvre femme désespérée... Il ouvrit les yeux en tentant de ne pas penser à ce qui se passait autour et fit un pas vers kiku et elle, incertain

je... je suis d'accord avec Kiku! .. mais... mais j'espère que cela n'auras rien changer a.. a l'intérieur de vous parce que... vos.. vos.... vos yeux... ils semble refléter une grande b-beautée intérieur qui vous est p-propre et... vous semblez aussi charmante.. je-je pense que... s-si v-vous faisiez un véritable s-sourire, vous n'en seriez que plus r-ravissante..... je....j'aimerais vous v-voir s-sourire....

Et il lui sourit. Un grand sourire qui se veux amical.. quoi qu'un peu craintif de ne l'avoir d'avantage offensée... Elle serait tellement moins effrayante si elle souriait....Et la sang au sol est flippant!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
avatar
god



Messages : 72
Date d'inscription : 05/09/2014

MessageSujet: Re: JOUR 1 - LE COULOIR DES CHAMBRES Mar 4 Nov - 0:51

   
VOUS ETES TOUS DE  BEAUX PARLEURS. MAIS EST-CE QUE CA VOUS SAUVERA LA VIE ?



Vous avez donc tous opté pour :



Vous lui répondez que oui, elle est la plus magnifique femme que vous ayez jamais vu, que sa beauté vous transcende et j'en passe, en espérant qu'elle sera tellement contente qu'elle vous laissera passer. Les femmes aiment les compliments !


____

Vous marchez dans du sang frais, mais vous gardez plus ou moins tous votre calme, apparemment. Vous êtes bien courageux, petits élèves ! Et malgré le fait que vous ne trouviez pas les mots exacts pour séduire la mystérieuse morte au sourire d'ange, elle semble vous écouter attentivement, patiente. Après tout, elle est morte, elle a tout le temps du monde pour vous écouter la complimenter.

 
- .....


Kuchisake-Onna semble extrêmement satisfaite de votre réponse, elle esquisse un sourire largement effrayant, jetant son masque à terre. Elle se met même à rougir en passant le long du couloir, tournant la tête vers vous et se dandinant avant de disparaître dans l'obscurité. Elle effleure Prusse à qui elle jette un regard mauvais cependant. (Tu ne pourras jamais la séduire celle là :/ )

Vous avancez en pensant avoir réussi et vous vous dirigez vers votre seconde pièce. C'est à cet instant qu'une lumière verte étincelante vous éblouit et vous fait tous tomber à terre : des aliens ?! Vous ne le savez pas, mais en discutant trop longtemps avec ces extraterrestres, le groupe de Jamaique a mis à bout la patience des petits hommes verts qui ont décidé de kidnapper n'importe qui d'autre. Vous êtes les heureux élus.

Un être immonde aux longs doigts pâles attrape Japon et le soulève pour l'abducter sans demander son reste.

HRP

JAPON EST MORT.
Rendez-vous pièce 2...

Il peut cependant continuer de RP et intéragir, simplement il est maintenant un "fantôme". Les monstres suivants ne pourront pas le tuer, mais il ne pourra pas sauver la vie de ses camarades ou agir de lui-même. Il ne peut toucher à rien. Il peut juste communiquer avec les autres.





CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: JOUR 1 - LE COULOIR DES CHAMBRES

Revenir en haut Aller en bas
 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» JOUR 1 - LE COULOIR DES CHAMBRES
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test

Hetalia Campus Revival :: CÔTE FLOOD :: Event d'Halloween :: Troisième Equipe :: Pièce 1-