Partagez | .

Não éporque uma andorinha morre que acaba a primavera~

 
Invité
Invité



MessageSujet: Não éporque uma andorinha morre que acaba a primavera~ Lun 20 Oct - 19:01




◊ P O R T U G A L




▬ AU PREMIER COUP D'OEIL.





▬ INFO DE BASE.


NOM & PRÉNOMS ✯ Joâo Lisbao Carriedo
SURNOMS ✯ Appelez-le Jo' ou Popo pour les intimes mais par sûr qu'il aime trop qu'on utilise le dernier...
ÂGE ✯ 19 ans
SEXE ✯ Sans modération.
ANNIVERSAIRE ✯ 24 juin
ORIENTATION SEXUELLE ✯ Pansexuel assuré qui n'attend que son coeur se dérobe à un amour fou.
NIVEAU SCOLAIRE ✯
19-23 - Supérieur

▬ DERRIERE VOTRE PC.


PSEUDO ✯ Doki!
ÂGE ✯ 15 ans
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? ✯ Une amie qui m'a envoyé le lien pour qu'on s'inscrive et au final...je m'y suis inscrite mais toute seule /o
DES COMMENTAIRES ? ✯ Vous êtes tous des vieux stalkers mais qu'est-ce que vous me faites rire. Je vous aime tous @3@/
//kissu



 


▬ POUR MIEUX VOUS CONNAÎTRE.


PAYS QUE VOUS REPRÉSENTEZ ✯ Le Portugal, ce beau pays…

LANGUE QUE VOUS PARLEZ ✯ Sa langue natale est bien sûr le portugais, mais il eut à déménager en Espagne pendant son enfance et donc à apprendre également l'espagnol, à contre coeur. Il apprit peu à peu à parler en anglais à son arrivée à l'Académie et maintenant, il le maitrise pour dire, couramment. Ce qui fait de lui un grand polyglotte avec trois langues à son actif~

HISTOIRE PERSONNELLE ✯ Joâo né dans une famille plutôt modeste, habitant aux alentours de Lisbonne. C'était une petite maison de campagne, entourée par des champs agricoles, que le jeune garçon vécu d'abord paisiblement dans le chaleureux confort des bras de papa et maman, accompagné de son chien de compagnie, Fado, une belle femelle labrador toute jeune encore. Jusqu'à ces 4 ans c'était le rêve et l'utopie absolue. Leur affaire agricole tournait à plein régime, la petite famille s'entendait tous à merveille, et Jo vivait l'enfance heureuse qu'il aurait voulu avoir et ça pour toujours. Une magnifique nouvelle s'annonça, pour les combler un peu plus de bonheur; l'arrivée d'un enfant. Nôtre petit portugais se réjouissait de cet évènement, il allait avoir un petit-frère quelqu'un avec qui partagé ses secrets, avec qui jouer ensemble, et qu'il pourrait protéger et aimé. Les mois passèrent, les esprit s'excitèrent d'impatience de voir ce nouvel arrivant et le jour J, tout bascula.
La mère mourut à l'accouchement avec le fameux petit-frère qu'il attendait tous avec impatience. Aujourd'hui encore, il se souvient de ce jour où il attendu des heures entières et vu le visage de son père se décomposer en une grimace de tristesse, où il a vu ses larmes de désespoir s'écouler sur ses joues alors que le petit garçon qu'il était, lui, ne pleurait pas, ne comprenant juste pas la situation.

-"Papa, papa!Pourquoi tu pleures?Maman et petit-frère n'attendent que nous!
-Non, non, Joâo…tu ne comprends pas, ils sont partis, ils ne reviendront pas…"

Il mit du temps avant de comprendre qu'il avait perdu deux piliers de sa famille. A 5 ans, à peine, sa vie venait de prendre un tout autre tournant La mort était une chose trop difficile à avaler à son goût, il ne voulait pas y penser et pourtant, le soir, en serrant son chien contre lui, il pleurait et priait pour que sa mère et son petit-frère reviennent. En plus de ça, son père n'était plus le même. Il était devenu violent et impulsif. Dans une de ses vagues de colère, il amena même sa Fado chérie pour la faire piquer. Encore un mort, un de ses proches en moins. Son père sombra également dans l'alcool en guise de réconfort alors que le petit Joâo regardait les choses se faire impuissant. Leur affaire familiale, quand à elle, tombait à l'eau sous le peu d'effort que le père mettait dedans et ils finirent bien vite ruinés.

Heureusement, il y eut cette belle espagnole dont son père était tombé follement amoureux. Avec elle, il avait l'air tellement plus heureux, il commençait à s'adoucir, alors que de temps à autre ils partaient en vacances là-bas, quinze jours. C'est pendant ses vacances en Espagne qu'il découvrit le petit Antonio. Les deux devinrent vite inséparables presque inséparables et chaque vacances signifiaient qu'ils allaient leur rendre visite.

Seul bémol peut être était la jalousie qui naissait un peu plus dans le coeur de Jo' en entendant ses parents se réjouirent un peu trop des exploits de l'espagnol. Antonio par-ci, Antonio par-là. Par moment, il était son meilleur ami et grand confident et parfois son pire ennemi. Mais rien de très méchant en soit. Et puis surtout, les deux se comprenaient sur ces rêves étranges qu'ils pouvaient faire. Tout avait l'air si réel. Ils étaient les seuls à voir de telles choses et s'étaient à la fois effrayés et excités qu'ils abordaient le sujet comme pour se rassurer de leur normalité.

Puis il se souvient très bien encore du jour où lui et Antonio ont reçu cette lettre de Hetalia Revival. Ils étaient encore en vacances, sous un lourd soleil d'été. Alors qu'ils prenaient leur petit-déjeuner en se chamaillant leur parent s'étaient rués sur eux pour le féliciter. Ils ont vu leur parent pleurer de joie, alors que l'incompréhension régnait en maitre sur leur esprit d'enfant. La futur nation?Tout était encore flou, il n'avait que 11 ans à l'époque après tout. Et pourquoi lui?Pourquoi pas un autre?Tout ça avait un rapport avec les étranges rêves qu'il pouvait faire de temps à autre?

-"Mes enfants, vous allez devenir des nations, votre avenir est tout tracé!On est tellement fier de vous!" et ils les couvrirent de baisers en une forte étreinte alors que les deux enfants ne réalisaient pas encore ce qu'ils allaient leur arriver.

C'est méfiant et à contre-coeur qu'il quitta sa petite famille, accompagné de très près par le petit espagnol.

C'est la première année où les deux enfants commencèrent à tout deux prendre un peu de leur envol et rencontrer de nouvelles personnes, se lier d'amitié avec certaines et d'autres moins. Même si le portugais trouvait bien plus de mal à se faire des amis car bien trop concentré sur ses études, il ne s'intéressait à ses relations personnelles et trouvait cette nouvelle petite vie bien confortable. Il travaillait dur pour voir son taux de synchronisation augmenter à chaque fois. C'était comme un jeu pour lui, il voulait arriver à 100% avant Tonio c'était son rêve, son but. Il ne voyait que ça.

C'est alors que la deuxième année arriva un petit anglais du nom d'Arthur. Malheureusement, la relation entre lui et l'espagnol ne passait pas mais il s'en fichait pas mal puisque c'est grâce à l'étrange petit blond buveur de thé qu'il s'ouvrit enfin aux autres et ne se préoccupait plus seulement de ces études. Après tout, il était jeune et donc aussi là pour s'amuser!

C'est donc dans ce mot d'ordre que les années défilèrent au rythme des humeurs et des histoires de chacun et qu'il arriva enfin à ce stade de beau grand gaillard de 19 ans!Mais ne vous inquiétez pas, son aventure à Hetalia Revival est loin d'être finie~

FAMILLE ✯ Fils unique d'une mère qui s'est envolée bien loin de lui, et d'un père s'étant remarié avec une espagnole, il se retrouve avec Antonio comme demi-frère même si ils ont aucun réel lien de sang. Ils ont juste passé leur enfance et leur adolescence ensemble. Pauvre Joâo, ce qu'il a dû supporter.

VOUS AVEZ L'AIR DE QUOI ? ✯Il a beau être d'une physique plutôt  attirant, il n'a rien de quelqu'un de gentil en apparence. Grand brun dépassant largement le mètre 75 et dont les cheveux couleur chocolat noir serpentent sur ces larges épaules musclées, il en impose. Pas forcément en bien, puisqu'il fait plus peur qu'autre chose. Il n'est pas s'en dire qu'avec son regard vert forêt, perçant et fougueux à la fois, il n'est pas la première personne pour qui vous aurez l'idée d'aller adresser la parole. Une telle pression dans le regard, comme-ci vous étiez vous-même écrasé à l'état de moucheron avec ce regard d'idiot prétentieux qu'il peut orner. Et pour les plus rares qui osent continuer à le fixer, Joâo leur réserve son super regard méchant et méprisant. Il s'est même entrainé des années devant son miroir pour arriver à un tel résultat, attention.

Il est élancé, le dos cambré, il n'est vraiment pas du genre à se tenir dos rond mais plutôt à se tenir toujours droit sur ses longues jambes sculptées comme par une activité sportive régulière du dimanche à la salle de sport de l'académie. Cette longue et douce courbe que forme son dos en comme une arabesque et que son fessier reprend doucement en une bosse généreuse et rebondie, où toutes les graisses de ses petits écarts vont se loger bien au chaud. Il a beau aller à la salle de sport pour essayer de tout perdre, il muscle tout, sauf ça. Ses grosses fesses sont donc un sujet sensible, à ne pas aborder. La nature la gâté -ou pas- et vos yeux sont là pour en profiter, c'est certain. Faites juste attention à ne pas vous faire prendre la main dans le sac, qui sait ce qui pourrait vous arriver.

La pilosité est importante dans une description et puis on parle des portugais, alors allons-y. Pour commencer, si Joâo déteste bien une seule chose de ses origines portugaises, c'est ça pilosité bien trop importante à son goût. Si il laissait tout ça pousser, il parierait gros qu'il pourrait se tricoter facile deux pulls chaque semaine.
…cette pensée était probablement dérangeante non?je vous laisse y réfléchir, moi je continue.
"Si il laissait ça pousser". Oui car voyez-vous il est maniaque nôtre ami et laisser ses poils disgracieux envahir son corps tout entier, il ne pourrait le supporter. C'est pourquoi chaque dimanche matin, très tôt dans la matinée, il s'enferme dans les douches pour effectuer son épilation complète à la cire à la cerise. Pourquoi cerise?Parce que ça sent bon, bien sûr! C'est comme son petit secret à lui, que personne n'est censé savoir, normalement. Ca aussi, c'est un sujet sensible, ne l'abordez pas, c'est mieux pour votre santé.

Le soleil et le mélange de ses origines portugaises ont donné à sa peau cette jolie couleur marron aux allures de bronze et de cuivre, faisant un peu plus ressortir ses fameux yeux d'un vert forêt envoûtant. C'est bien tout ça mais il n'aime pas non plus quand on le qualifie de "métisse". Pas qu'il soit racisme ou quoique ce soit, mais c'est juste qu'il est portugais pur-souche et contredire un tel fait serait piétiné ses principes. Vous voulez essayer quand même?A vos risques et périls.
Son épiderme détient cette couleur un peu près partout sur son corps à défaut de l'intérieur de ses mains ou le dessous de ses pieds ou encore tout ce qui puisse descendre en dessous de la ceinture. Qui serait là pour venir vérifier de toute manière, me direz-vous?Vous peut être?Qui sait qui en détiendra la chance.

Remontons plus haut. A ce visage sculpté par des traits durs, terriblement masculins, toujours reliés à ce nez fin et recourbé en bec d'aigle. Ses larges sourcils toujours froncés par sa colère permanente soulignent son regard, le rendant un peu plus effrayant encore. Il a de larges lèvres, presque pulpeuses d'une couleur beige, voir quelque peu rosé, lui donnant ne serait-ce qu'un minimum de douceur sur ce faciès n'exprimant qu'une sorte de rage permanente. Il arrive qu'autour de cette bouche, apparaisse bien vite une barbe mal-rasée ou pas rasée du tout. Soit parce qu'il va passé la journée dans sa chambre à ne rien faire, soit parce qu'il vient juste de se réveiller. Sinon il fait toujours en sorte de bien faire attention à la raser correctement.  

Voila pour la description physique~ Qu'est-ce que vous avez retenu de lui?Je peux pas vous le dire à votre place, je lis pas encore dans les pensées. Pas encore.

CA SE PASSE COMMENT DANS VOTRE TÊTE ? ✯ Joâo est un être basé sur des principes plutôt simples en soit mais il en est d'un tout autre problème de savoir les respecter.

Il n'est pas spécialement social, sans pour autant se replier totalement sur lui-même. Il aime juste la solitude et le calme d'une belle soirée d'été tout autant que fêter un évènement particulier une fois de temps en temps, et passer sa soirée à rire autour de quelques verres d'alcool. Malgré ça, vous le verrez certainement très souvent seul, mais c'est simplement parce que son physique impressionne et qu'on n'ose pas l'approcher.

Ce n'est pas parce qu'il orne toujours cet air d'éternel insatisfait que cette expression reflète réellement son état d'esprit. Ces pensées peuvent aller des plus profondes réflexions sur le sens de la vie, à ces techniques d'épilation ou encore à l'énième vidéo de licorne qu'Arthur lui aurait montrer. Il ne faut jamais se fier aux apparences l'on vous a dit!

Pas qu'il ait du mal à montrer ces expressions, mais il est bien rare que le portugais voit la peine de les montrer. C'est seulement dans un grand moment de bonheur ou pour vous réconfortez qu'il esquissera un sourire. Et dans un moment de colère?Il faudrait déjà le mettre en colère parce que oui, il a peut être le sang chaud du Sud méditerranéen, mais il ne s'appelle pas encore Lovino et ne se met pas en colère pour tout et n'importe quoi. Il faut effectivement et très justement heurter ses sujets sensibles pour le mettre dans une profonde colère. Si ça arrive, son visage deviendra encore plus haineux qu'à l'habitude et si vous continuez à en parler, il n'ira pas par quatre chemins et utilisera directement les mains ou les pieds, au choix du receveur.

Au delà de tout ça, Joâo est un grand rêveur qui se perd souvent dans les plus doux de ses fantasmes mais aussi dans les plus cauchemardesques de ses désillusions. Il est rare qu'il partage ses étranges réflexions avec quelqu'un, surtout parce qu'il n'a personne à qui vraiment les dire, à part à son meilleur ami, Arthur, peut être, entre deux tasses de thé. Il ne se gène en général jamais de dire tout ce qu'il a sur le coeur, sans se rendre compte que ses remarques sans réelle amertume mais encrées dans la réalité neutre d'un jugement peuvent blesser.

Ah oui, ça, il a souvent l'air de quelqu'un blasé et énervé le portugais aussi. Par un peu tout et n'importe quoi mais rien ne l'énerve vraiment beaucoup, juste une ou deux remarques et tout oublié. Des fois, il cache juste ses sentiments qu'il juge d'insignifiant derrière un air méprisant ou se contente de ne rien dire du tout et de détourner le regard à la recherche de quelque chose de plus constructif à ces yeux.

Pour aller un peu dans le sens des stéréotypes, il est quelqu'un qui parle plutôt fort, mais non pas pour se faire remarquer mais seulement parce que sa voix taillée dans les langues chantantes des latinos s'est construite sur le principe d'être bien audible à tous. Il a essayé des milliers de fois peut être de régler ce problème mais rien n'y fait, il revient toujours à cette grosse voix grave et chantante qui fait se retourner bien du monde.

Comme-ci ses origines de portugais revenaient au galop, il est spécialement gentil avec les femmes en général, et n'hésite pas à se mettre sur son trente-et-un à l'apparition de ses magnifiques créatures. Il ne considère pas vraiment ça comme du flirt en soit mais plutôt comme de la galanterie.

Il a beau avoir un cercle d'ami plutôt restreint, ils considèrent tous ses proches comme des membres de sa vie et serait capable de n'importe quoi pour eux. Ils sont la seule chose à quoi il peut vraiment se raccrocher dans la vie en plus de son ambition pour devenir une nation. Il n'en a peut être pas l'air, mais Jo' a vraiment besoin de ce confort affectif et de cette amour que lui donne ses amis et qui lui manque tant.

CE QUE VOUS AIMEZ ? ✯ Ce qu'il aime?La beauté et la chaleur d'un corps féminin, au creux de son lit si possible, le bon vin ou encore le joli son d'un fado.
Lui préparer de bonnes petites choses vous fera également monter dans son classement. Il est très gourmand mine de rien et prend tout dans les fesses.
Il est un adulateur des animaux, il adore et rêverait d'avoir une grande animalerie à lui tout seul. Il n'est pas végétarien pour autant mais ne faîtes et ne dîtes pas trop de bêtises sur nos amis les bêtes en sa présence, ça risquerait de l'énerver.

CE QUE VOUS N'AIMEZ PAS ? ✯ Les gens mal-honnêtes, les prétentieux ou encore ceux un peu trop bruyant. Les gens niais sur les bords aussi, il aime pas trop non plus, sans citer de noms, bien sûr.
La réalité aussi, il aime pas ça même si il la ramène inlassablement sur le tapis, il ne la connait que trop bien, c'est une vielle amie pour lui.
Autre chose?Les poils bien sûr, il déteste ça et rien qu'en voir lui donne envie de prendre une bande de cire, d'appliquer et vite arracher.
Ne gâchez pas la nourriture, ça risquerait de le mettre dans des états pas possibles.

TALENT PARTICULIER ✯ Il a une magnifique voix, taillé pour le chant accompagné d'un fado qu'il sait lui-même en jouer tout comme un pro. Il a un certain talent pour la cuisine, malheureusement souvent plutôt grasse mais tellement délicieuse. Il est également très doué dans la mécanique, la construction, et la réparation et les gens n'hésitent pas à lui demander d'abord plutôt qu'appeler un spécialiste. Il est portugais, il sait tout faire et à bas prix.

HABITUDES/TICS ✯ Si Joâo a bien un tic, c'est de systématiquement manger son ongle de pouce, droit ou gauche, tout dépend, à chaque fois qu'il est en grande réflexion ou encore en moment de stress.  

CLUB DONT VOUS FAITES PARTI ✯ Club de foot?

LOISIRS ✯ Il écrit des poèmes à ses heures perdues, va dans un chenil pour s'occuper d'animaux abandonnés dès qu'il en a le temps et l'envie et pratique depuis longtemps déjà le fado.

POSTE/EMPLOI ✯
Il travaille de temps à autre en tant qu'ouvrier de chantier pour se faire un peu d'argent en black.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Não éporque uma andorinha morre que acaba a primavera~ Lun 20 Oct - 19:49

Des vieux stalkeurs, non ? Mais que mais quoi mais comment, je m'indigne ! Bienvenue sinon <3

(félicitations pour les icônes, Hongrie approuve)
Revenir en haut Aller en bas
Prusse/Gilbert.B
avatar
explorer2



Messages : 465
Date d'inscription : 27/03/2012
Age : 23
Localisation : Si on le savait je serais déjà collé, enfin !

Taux de synchronisation
Points:
22/100  (22/100)

MessageSujet: Re: Não éporque uma andorinha morre que acaba a primavera~ Lun 20 Oct - 19:58

Bienvenou u Caralho-

Pardon. Bienvenue, bon courage pour ta fiche. Fais-la aussi bien que tu ferais une maison/Pan

BON OK J'ARRÊTE.

| Hello u |

_________________
2 COOL 4 SCHOOL

   
2 LAME 4 FAME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://del-ightful.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Não éporque uma andorinha morre que acaba a primavera~ Lun 20 Oct - 20:06

BIENVENIDO BIENVENIDO OOOOOO PORTOUGAL MI AMOR MI AMOR ESTE AMOR LLEGA SI ESTA MANERA OOO PORTOUGAL

Revenir en haut Aller en bas
England/ Arthur Kirkland
avatar
explorer2



Messages : 311
Date d'inscription : 07/04/2012
Age : 23

Taux de synchronisation
Points:
34/100  (34/100)

MessageSujet: Re: Não éporque uma andorinha morre que acaba a primavera~ Lun 20 Oct - 20:07

IIIIIIIIIIIIIIIIIIH

Bienvenue ;'D
Je t'aime déjà si fort !!-

_________________
"A man tired of London is tired of life."
United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Não éporque uma andorinha morre que acaba a primavera~ Mar 21 Oct - 0:01





(Je déconne à fond t'as vu, bienvenue 8D)

C'est toi :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Croatie/ Tomislav Krleža
avatar
traveler1



Messages : 194
Date d'inscription : 20/09/2014
Localisation : Quelque part dans le plan complexe.

Taux de synchronisation
Points:
17/100  (17/100)

MessageSujet: Re: Não éporque uma andorinha morre que acaba a primavera~ Mar 21 Oct - 1:07



C: Bienvenue

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Não éporque uma andorinha morre que acaba a primavera~ Mar 21 Oct - 8:56

Pays-bas/Maarten VanGalen a écrit:
C'est toi :

Spoiler:
 

t'es gentille Maaten

Portugal ça serait plutot lui

Spoiler:
 


Ahem, je te souhaite bienvenue avec ce compte aussi parce que tu es mon papa.
Revenir en haut Aller en bas
Algérie / Hassan M.
avatar
traveler1



Messages : 208
Date d'inscription : 11/01/2014

Taux de synchronisation
Points:
1/100  (1/100)

MessageSujet: Re: Não éporque uma andorinha morre que acaba a primavera~ Mar 21 Oct - 9:56

BIENVENUE !! *Va réessayé t'imposer l'arabe et la religion :B*

_________________

Littérature : 4,71
Economie : 9.99
Civilisation et culture : 14,22
Mathématique : 15,78
Géographie: 10.
EPS : 16.
Droit international : 7.12
Stratégie militaire : 12,8


Politique / Diplomatique : 5,4
Sciences & Physique : 13,55
Langues Vivantes
Anglais : 8,41
Francais : 12,94
Arabe littéraire : 17,47

Moyenne générale : 11,41
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Não éporque uma andorinha morre que acaba a primavera~ Mar 21 Oct - 11:17



Bienvenue. ♥ *offre un chocolat chaud*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Não éporque uma andorinha morre que acaba a primavera~ Mar 21 Oct - 11:47



Naaan je rigole. Vous m'avez tué avec vos images. Popo le mec au monosourcil, je meurs adieu.

Meeeerci pour votre accueil et j'espère que je serais acceptée...~ 
Revenir en haut Aller en bas
Staff Gang
avatar



Messages : 589
Date d'inscription : 27/02/2012

Taux de synchronisation
Points:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Não éporque uma andorinha morre que acaba a primavera~ Mar 21 Oct - 15:18

Tout est bon. Tu es donc validé comme Supérieur. Tu bénéficie également du niveau de synchronisation Traveler.

Je t'invite à consulter ton Emploi du temps et à faire rapidement une Demande de chambre. Tu peux aussi commencer à rédiger ta Fiche de Relations afin de découvrir du beau monde.

Bienvenue et bon jeu sur Hetalia Campus Revival !

_________________
:piano:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Não éporque uma andorinha morre que acaba a primavera~ Mar 21 Oct - 19:39

BIENVENUE !!!!!! <3<3<3<3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Não éporque uma andorinha morre que acaba a primavera~ Mer 22 Oct - 6:00

Je te souhaites la bienvenue avec la chilienne
Mais le turc te donne un gros coup sur les fesses avec plein d'amour <3

*Allez Hassan, on va remettre le poissonnier à l'islam*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Não éporque uma andorinha morre que acaba a primavera~

Revenir en haut Aller en bas
 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Não éporque uma andorinha morre que acaba a primavera~
» "Bonsoir ... j'ai entendu dire que vous recrutiez."
» Klasika Primavera (1.1) =====> Visconti (HTC)
» WALTER CRANE (1845-1915)
» [Juventus FC Primavera] Prolongations hivernales

Hetalia Campus Revival :: ADMINISTRATION :: INSCRIPTIONS :: ARCHIVES-