Partagez | .

IL est revenu.

 
Nurse / Lysander Hubble
avatar
leaderprof



Messages : 32
Date d'inscription : 25/06/2014

Taux de synchronisation
Points:
100/200  (100/200)

MessageSujet: IL est revenu. Mer 25 Juin - 22:25


    Au premier coup d’oeil✯ Nom : HUBBLE Lysander✯ Surnoms :  Lys, Lysie, Chaton si vous êtes très audacieux ✯ Âge : 19 ans✯ Sexe : Masculin, en théorie✯ Anniversaire : 30 Novembre ✯ Orientation Sexuelle : Les hommes, les femmes, les maigres, les gros, les animaux, les objets, le feu, la terre, l'eau, le ciel ... ✯ Niveau Scolaire : Terminé son cycle secondaire / Nurse

Pour les Professeurs :



Matière : Infirmier n'est pas tant être professeur qu'avoir une profession. En général ils sont tout coeur d'artichaut dans les séries, et prêts à courir partout pour sauver tout le monde. Lysander l'est devenu plus ou moins suite à l'échec retentissant de sa scolarité au sein de l'académie. Néanmoins, il ne déteste pas son nouveau métier, bien au contraire.
Vous enseignez depuis combien de temps : Depuis moins d'une semaine, la petite brebis sera (re)nouvelle.
Vous enseignez à quel niveau d'étudiants ? : J'aurais bien dit que je refuse de soigner les primaires parce que ça bave et ça mord, mais quand même, on est pas des sauvages, on va tous les soigner.


    Pour un peu mieux vous connaître❧


    Pays que vous représentez :  Ex-Ecosse


    ❧ Langues que vous parlez : Anglais, Gaellique .. 


    ❧ Histoire Personnelle : 


    Elle se divise en trois grands segments.
     L'avant Académie que vous retrouverez sur mon ancienne fiche : http://hetaliacampusrevival.fr-bb.com/t354-reboot-de-lysander-hubble-ecosse
    Le journal intime au cours de son année scolaire : http://hetaliacampusrevival.fr-bb.com/t658-off-to-the-races-mr-hubble

    La nouvelle que je vais prendre quand même la peine d'écrire . Lysander était assis dans son grenier. Dans un des cartons, un petit dossier dépassait comme pour attirer son attention. Le roux tendit la main et attrapa le tas de paperasse, le ramenant devant son visage. Ce n'était pas qu'un vague dossier. Pas un tas de factures, ni un combat éternel pour les aides sociales, mais tout simplement son dossier. Le sien à lui. Lors de son parcours scolaire à l'Académie Hetalia. Curieux et nostalgique, le jeune diplômé infirmier ouvrit la pochette dont la couleur fade avait dû être un jour jaune vif. 

    Dans les années 70 peut-être, avant que le directeur de l'académie ne les rachète aux puces pour faire des économies ? Il sourit en coin et tourna quelques feuilles, jetant un regard à ses résultats. Pas du tout mauvais, au demeurant. Des notes exemplaires, parfois excellentes. 

    Mais des appréciations, mes aïeux. Des appréciations de professeurs offusqués, mécontents. Ils déploraient un manque de concentration, de motivation et une sérieuse propension à l'indiscipline. Lysander devinait au travers des lignes qu'il était surtout et majoritairement question de son art de disperser les foules. Ou plus communément, foutre la merde. Le boxon. Le bordel. L'Ecosse en jupes n'avait laissé personne indifférent, et avait retourné une bonne partie de l'académie en trottant en minijupe dans les couloirs. Des soirées à refiler son gloss à la cerise via baisers langoureux à la moitié des habitants des chambres de l'école. Ses remarques, ses bagarres, son caractère de chien.

    Il songea que s'il s'était rencontré deux ans plus tôt, il se serait probablement envoyé un poing dans le nez, pour le principe. Bien qu'aujourd'hui le jeune homme n'avait pas laissé ses propensions androgynes aux vestiaires, son niveau de vulgarité avait largement baissé. Un an d'apprentissage dans la vie réelle, dans un monde bien plus vaste que le microcosme de l'académie lui avaient appris à rester à sa place. Ou plutôt à la trouver. Et ses cheveux caressaient encore ses côtes, ils n'étaient plus apprêtés comme ils avaient pu l'être auparavant. Son corps avait repris des proportions plus humaines, une psychothérapie l'ayant aidé à réaliser ses manifestes problèmes de poids.

    Plus sobre, plus net. Il jeta un regard sur le "lui" d'il y avait deux ans. Chewing gum, mini jupe, maquillage à la truelle. " Quelle pute " lâcha t il en ricanant, regardant ce qu'il avait annoté en rose fluo au dos de la photo. Une date. Il sourit et recommença à tourner les pages trouvant les notes du directeur à son sujet. Un bel étalage des performances artistiques du roux lui arracha un autre sourire amusé. Il s'adonnait moins au sport de chambre désormais, concentré sur le yoga et la danse entre ses permanences à l'hôpital général de Cardiff. 

    Un petit appartement dans un immeuble historique, un petit contrat pro et une vie bien tranquille l'avaient mené sur le chemin paisible de la route mortelle et irrémédiable de tout être humain. Il tira la photo de sa promotion et son regard se posa quelques secondes sur un visage blond. Légèrement dur, serti de deux perles d'acier. Le jeune roux grimaça et rangea aussitôt la photo, son ventre ayant exécuté un looping complet. S'il avait été facile d'amadouer le Lysander de son adolescence fut une époque, les quelques mois précédents son renvoi avaient été bien plus roses et sucrés. 

    Une relation amoureuse comme en rêvaient les gamins, qui s'était finie dans un aéroport aussi brutalement que la fin du film inception. L'écossais soupira lourdement et referma le carton en le poussant vers une pile de vêtements sous vide. Il se leva, épousseta son jean slim noir et descendit l'échelle qui le ramenait au couloir de la maison familiale dans laquelle il séjournait pour le week end. Il secoua ses cheveux, laissant un nuage de poussière lui arracher un éternuement bruyant.

    Sa mère le rejoignit, posant un baiser sur son front frais. Il lui adressa un léger sourire en ré-arrangeant son pull à grosse maille qui le protégeait du froid. " Tu as reçu une lettre mon coeur " Annonça cette dernière en lui tendant un papier. Le hasard était une drôle de notion, se dit il en voyant les armoiries de l'académie Gakuen. Il ouvrit alors le papier et lut en travers. Ils se souvenaient de lui. Avaient entendus parler de son évolution. Le félicitaient pour la reconversion. Et étaient éventuellement intéressés par son profil, lui qui était a même de comprendre les passions et les émotions qui traversaient toutes ces futures nations. Qui pouvait peut être occuper ce poste d'infirmier - qui n'était pas un petit poste, se rappelait il, vu le nombre d'éleves qui se retrouvaient sur les lits de l'infirmerie chaque semaine -. Ils lui proposaient de postuler. Blabla. 

    Il haussa un sourcil et posa le papier sur le côté, trop secoué par la nouvelle. Une éternité semblait avoir passé. Et pourtant, seuls quelques mois le séparaient de son internat. Préférant laisser de côté cette mystérieuse nouvelle, il rejoignit sa mère pour l'aider à faire les falafels tant attendus par tout le foyer en ce vendredi soir. " Alors ils te disaient quoi ? "" Rien d'important, passe moi les pois chiches momz" 


    ❧ Famille : A voir en fonction de mon ancienne fratrie brit'


    ❧ Vous avez l’air de quoi ?  Lysander est un grand type. Mince. Androgyne. En fait, il est toujours inévitable de le confondre avec une femme, et il en joue largement. Ses cheveux roux, longs, encadrent un visage long et parsemé de tâches de rousseurs. Ses sourcils, finement dessinés, encadrent un regard en amande d'un vert d'eau changeant suivant les saisons. Sa peau laiteuse, presque translucide, ne laisse planer aucun doute sur ses origines. Mince, à la limite de la maigreur, on pourrait lui coller un profil mannequin. Ses poignets et chevilles sont relativements fines pour un garçon, et son style vestimentaire brouille d'autant plus les pistes. Pantalons ajustés, chemisiers cintrés, parfois même robes et jupes sont des pièces habituelles de son vestiaire. Si autrefois le jeune homme portait des talons et du maquillage, ces artefacts sont aujourd'hui liés à l'occasionnel ou au festif. Il cultive son naturel androgyne, sans plus accentuer une féminité vulgaire dont il s'est débarrassé au profit de quelque chose de plus vrai, plus sobre. 



    ❧ Ça se passe comment dans votre tête ? Le roux, autrefois mal dans sa peau et dramaqueen, a tout de même évolué. Une belle rencontre avec le monde réel lui aura fait comprendre que le caprice et l'égocentrisme n'étaient pas deux notions pratiques pour faire son chemin. Le cuisant échec de sa scolarité lui aura enseigné la fatalité, l'humilité et un semblait de sobriété qui ne lui étaient pas familiers jusque là. S'il reste joueur, taquin et relativement sociable, le roux n'est plus un véritable tyran ni une diva. Plus calme, il s'adonne à son nouveau métier avec sérieux. Aider les autres l'aide à trouver sa place, à découvrir que son monde s'étend plus loin que son périmètre rapproché. La diversité, les voyages dont il a pu bénéficier au sein de cette année sabbatique lui ont assez apporté pour qu'il puisse évoluer convenablement. Moins naïf, plus réfléchi, il est désormais disposé à écouter et conseiller, comme il le peut, les élèves. Celui qui autrefois se faisait une joie de martyriser son prochain à appris à lui tendre la main. Car lui aussi n'était qu'un gamin perdu peu auparavant. Il est même plus jeunes que certains des académiciens finissants, c'est pour dire.



     ❧ Ce que vous aimez : <3 La danse, la nature, l'ECOSSE, l'amour, le sexe, la cuisine, aider les autres.


     ❧ Ce que vous n’aimez pas :

      ❧ Talents particuliers : Danser, chanter, soigner ? Est une petite sirène, surtout. 


      ❧ Habitudes/Tics : A l'habitude de tout le temps faire l'amo... non soyons sérieux, il se mordille la lèvre continuellement. 


      ❧ Clubs dont vous faites partie : Le S CLUB SEVEN . Non je plaisante, aucun. ❧ Loisirs : La danse, la cuisine. 


      ❧  Poste/Emploi : JE SUIS L'INFIRMIER BEURDEL



      VOUS ! Oui, vous !Surnom : Patate, Lys, FakeSinatra, la plus belle du monde aussiÂge : 22 ans Comment vous avez connu le forum ? SRSLYDes commentaires ? Nan Voulez-vous un tuteur ? Mdr go aheadEt pour finir, le fameux code secret ! {Code Secret ICI}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: IL est revenu. Mer 25 Juin - 23:29

Il est beau
Il est bien
Il m'avait manqué

Revenir en haut Aller en bas
Staff Gang
avatar



Messages : 589
Date d'inscription : 27/02/2012

Taux de synchronisation
Points:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: IL est revenu. Mer 25 Juin - 23:58

Et tu es validé monsieur l'infirmier ! Bon courage pour soigner tous les petits (et les gros) bobos !


_________________
:piano:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: IL est revenu.

Revenir en haut Aller en bas
 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haiti-perspective:Gérard est revenu pour de bon
» Tout savoir sur le revenu
» revenu universel
» Economie: Une tentative d'amnistie fiscale ratée
» Finalement le calme est revenu.

Hetalia Campus Revival :: ADMINISTRATION :: INSCRIPTIONS :: FICHES D'INSCRIPTION :: ELEVES VALIDES-