Partagez | .

Et si l'Histoire plaisantait? - Milan Kundera | Terminée :B

 
Invité
Invité



MessageSujet: Et si l'Histoire plaisantait? - Milan Kundera | Terminée :B Sam 18 Jan - 6:09




Nom : Dvořák, Čestmír (Le tout à prononcer Chestmeer Dvorgak )
Surnoms :  Peu lui importe. Sauf qu'il n'aime pas vraiment "Chest". Parce que c'est juste bizarre.  
Âge : 17 ans.
Sexe : Damoiseau, les amis.
Anniversaire : 28 octobre 1996
Orientation Sexuelle : Ouvertement bisexuel.
Niveau Scolaire :
17-18 - Cycle Intermédaire



Pays que vous représentez : République Tchèque ou Tchéquie, pour faire plus simple. Pays où la chasse aux champignons est le plaisir national !
Langues que vous parlez : Parle parfaitement le tchèque ! Évidemment, aurait l'air bien sot de ne pas parler la langue de son propre pays. Ne parle pas le slovaque, mais dû aux ressemblances entre les deux langues il arrive tout de même à le comprendre un peu. Et pour ce qui est de l'anglais, il le parle assez pour comprendre et se faire comprendre. Même s'il mâche encore ses mots.
Histoire Personnelle :

Naître dans le pays le moins religieux d’Europe n’a pas que ses avantages. Non. Parce que c’est bizarre pareil. T’as quand même des trucs qui vont faire qu’en arrivant en Amérique, à tes douze ans, tu vas te manger une méchante claque dans la face par l’écart des cultures. Comme n’importe quel étranger, d’ailleurs.

Ça a commencé normalement, pourtant. Il est né. Parce qu’il a été fabriqué par la nature. C’est la vie !  Le 28 octobre 1996, il a pointé son nez à 16h59. Puis c’était un gamin braillard. Il dérangeait à l’hôpital, il empêchait littéralement ses parents de dormir, il dérangeait tout le temps, en fait. Et ça n’a pas changé, aujourd’hui il reste toujours un des plus grand plaignard  que ses connaissances connaissent. Pourtant, ses parents l’ont bien élevé. Du moins, ils disent avoir fait des efforts. Triste vie où les efforts ne mènent pas toujours où l’on veut. D’autant plus qu’il est enfant unique. Il a toujours été un peu –beaucoup- gâté même si ses parents n’avaient, et n’ont toujours pas, le boulot le plus payant de l’Univers. Sa mère est boulangère, puis son papa est professeur. Deux trucs complètement à l’opposé, mais qui comportent deux avantages : quand il rentre chez lui, il a du bon pain. Puis il peut tenter de quêter de l’aide à son père pour ses devoirs.

Chest a eu une enfant plus ou moins normale. Il passait ses journées à l’école comme n’importe quel gamin de notre temps, quand il revenait il se collait devant la télé pour regarder des trucs genre Bob a Bobek ou Taupek et tout autre truc qui rendent le cerveau d’un gamin tout mou.  Puis, après il allait manger (parce qu’on ne le torturait pas, heureusement). Et comme un enfant sage, il allait faire ses devoirs trop sagement avant d’aller se doucher (HYPER IMPORTANT. On lui a toujours collé dans la tête que c’était sale de ne pas se laver avant d’aller dormir) et se coucher. C’était sa petite routine. Il était doué à l’école, ce gamin. Mais pas hyper participant en classe. C’était l’élève qu’on remarquait seulement à la récré parce que c’était là qu’il aimait se faire remarquer, pas en classe. Parce que c’est « looser » d’être celui qu’on remarque seulement parce qu’il lève la main trois fois par demi-minute. À l’école, il avait son petit cercle d’amis avec des surnoms bizarres. C’était bien. Et puis à chaque Noël, il avait son meilleur ami : la carpe dans la baignoire. Jusqu’au Noël où la nouvelle carpe l’avait mordu : c’était fini. Plus jamais il ne développerait d’amitié avec une carpe. Jamais.

Gamin, il se démarquait par sa naïveté il faut croire. Il s’agit là du pourquoi du comment de l’introduction pourrie de la joueuse. Chest croyait tout ce qu’on lui disait. Mais ses parents n’étaient pas mieux, car ils croyaient pleinement ce qu’ils lui disaient. Comme le fait qu’il ne fallait pas boire d’eau après les activités sportives, sinon on risquait de développer une pneumonie (un dire tchèque, les amis). Ça explique les mal de tête après les cours de gymnastique. Oh, parce que ses parents l’ont vite inscrit à un cours de gym. Parce qu’il le voulait bien, le blond. Ça a commencé à l’intéresser lorsqu’il a accidentellement trouvé un livre sur le Sokol à la bibliothèque. Mais il préférait de loin le hockey, mais ses parents trouvaient ça trop dangereux. Et niveau naïveté, c’était le gros lot pour ses amis. Genre, ce n’est pas parce que tu vis dans un pays où beaucoup de gamin commencent à boire à onze ou douze ans –pas très légalement, que tes parents à toi veulent. Donc ses parents n’étaient pas trop d’accord avec ça. Donc lorsqu’il était en visite chez un ami, ce petit type lui en avait fait boire en lui faisant croire que c’était du jus de pomme. Un peu con, il y avait cru jusqu’à ce qu’il l’avale. La première fois, c’est pas doux. Surtout pas quand tu sais pas ce que tu bois (au moins, c’était que de la bière. Mais à onze ans et demi, ça choque.). Puis le type, bien il a créé un monstre à bière. Certes, Chest en avait pas retouché avant un moment, mais admettons que les retrouvailles étaient vraiment trop enthousiastes.

Et puis, il avait touché ses 12 ans, un jour. Un truc bien normal, à la base. T’as juste un chiffre de plus. Mais non. Ce n’était pas normal dû tout. Il y avait cette lettre bizarre qui l’invitait à rejoindre une école aux États-Unis. Ses parents étaient enthousiastes pour le gamin. Le gamin avait PEUR. Parce que tu ne sais pas ce qui traîne aux États-Unis. Pis en plus, dans sa tête, ce n’était pas sur la même planète. Mais vu qu’il ne pouvait pas vraiment décevoir ses parents (plutôt mourir), il dû marcher sur ses convictions. Et peut-être que ce n’était pas si pire, finalement… Ou pas. C’était le choc culturel total, là-bas. Les gens étaient différents, les valeurs étaient différentes, les lois n’étaient pas pareilles, puis les gens buvaient de l’eau après l’activité physique ! Alors  le damoiseau dû trouver une façon de s’adapter. Il s’agissait d’une étape pas trop facile  et toujours en cours d’exécution. Au moins, il aime bien l’académie. Ce n’est pas mal, comme endroit.


Famille :A probablement un lien avec Slovaquie quelque part (mais vu qu'y en a pas, je veux rien imposer, alors je laisse ça vague. : o )
Vous avez l’air de quoi ?

Blond. Blond bien normal. Pas de platine, pas de châtain. Juste blond. Une couleur plus que banale. Une coupe courte, mais pas trop. Pas assez courte pour empêcher les quelques mèches  rebelles de sa frange de lui tomber dans les yeux. Très facilement peinables, quelques coups de peigne par-ci et par-là dans l’épaisse crinière pour réussir à arranger tout ça le matin.

Brun, qu’il a les yeux.  Il a beau être blond, mais il n’a pas hérité des traditionnels yeux verts ou bleus des blondinets. Il en est fier, il l’admet. Et il en fait bon usage de ses yeux. Enfin, un peu comme tous les monde, mais lui il s’exprime pas mal à travers ses yeux. Genre il les plisse souvent pour toutes sortes de raison (pas que ça, en fait, mais autant ne pas perdre de temps à tout énumérer) ! Il a une vision parfaite. Tant mieux, vu qu’il tripe pas sur les lunettes.

Moyennement grand. Le damoiseau, il fait environ un mètre et soixante-neuf centimètres. Heureusement, il n’a pas terminé sa croissance. Par contre, il n’a pas hâte de la terminer. Vu que son point de gravité est déjà assez élevé et c’est vraiment très triste de faire de la gymnastique avec un haut point de gravité. Niveau carrure, le jeune homme est assez mince, mais pas au point d’avoir l’air squelettique. Son visage est tout ovale et ses traits bien banals. Il n’a rien d’un type qu’on n’a pas envie de lâcher du regard.

Tente d’avoir la classe. Il tente, c’est le cas de le dire. En général, il s’habille quand même bien. Enfin « quand même bien » est relatif. D’autres jours, il s’habille bien. Et parfois il s’habille très bien, mais ça c’est quand il porte  l’uniforme. Puis parfois, bien il n’a pas de classe du tout. Surtout en été. Quand il porte des chaussettes dans ses sandales (il ne comprend pas pourquoi on juge ça. C’est tout à fait normal chez lui. Tout le monde le fait. ).

Ça se passe comment dans votre tête ?
Le tchèque, il s’en fiche que tu sois roux ou brun, grand ou petit, bizarre ou bien normal, homo ou hétéro,  il t’aime comme tu es.  De toutes façons il est qui pour te juger. Pas grand-chose. Parce que lui aussi il est pas tout à fait « normal » (même si son pays est un des rares à avoir décriminalisé la possession de plusieurs drogues genre LSD en petites quantités (quand même moins petites qu'ailleurs en Europe), il n’en a pas de besoin pour être spécial ).  Et ça, bien ça s’explique par son ouverture d’esprit. Il n’a pas vraiment peur d’être jugé, même qu’il s’en fiche. Donc il fait un peu tout ce qu’il lui passe par la tête. Et il dit aussi tout ce qu’il pense. D’où sa réputation de grande gueule. Pour lui, il n’y a pas de tabou. D’ailleurs, il ne voit pas l’intérêt de se priver de parler de quelque chose (c’est d’ailleurs pourquoi il juge la plupart de ses compagnon(e)s slaves bourrés de préjugés ou de tabous quelconques). Tout est sujet à une conversation! Cependant, il ne tripe pas vraiment « débats ». Parce qu’il a toujours des arguments de merde. C’est pas rare de le voir  faire un bec de canard avec sa main pour vous signaler que vous parlez un peu beaucoup dans le vide si vous tentez d’en partir un.. Le blond il est sincère, aussi. Assez pour lui attirer des baffes. Il ne cache pas ce qu’il pense. Qu’en serait l’intérêt ? On le traite souvent d’insolent à cause de ça. Et puis il ne ment pas sur ses émotions. Surtout pas quand il s’agit de la joie (Chest est un damoiseau pas mal joyeux. Il profite de la vie et ne déprime pas souvent)! Pour revenir à l’ouverture. Ce n’est pas qu’une qualité. Pas quand tu en viens à sortir des blagues machistes ou racistes quand l’envie te prend. Il n’a pas compris que certains pouvaient le prendre mal (probablement parce qu’il arrive trop bien à rire des blagues sur lui ou son pays).

Par contre, il est un peu l’hôpital qui s’en fout de ta charité. Il craint les étrangers.  Une méfiance un peu paranoïaque, en fait, puisqu’on ne sait jamais comment ça peut réagir, un étranger ! Il ne les déteste pas. Il est même curieux d’en apprendre plus à propos d’eux. Le seul truc est qu’il n’est pas habitué. La République Tchèque étant un des pays les plus homogène d’Europe, il a grandit entouré uniquement de tchèques. C’est comme foutre un chaton au milieu d’un parc à chiens : il y a des chances que le chaton ne réagisse pas très bien. Heureusement qu’au bout d’un moment, il s’habitue à la personne et réussit à lui parler sans mesurer un bras de distance (genre ça lui laisse un peu plus de temps pour s’évader si on tente de lui sauter au visage, le bras de distance). Sa méfiance s’étend un peu plus loin, également. Il se montre méfiant face aux nouvelles expériences ou face aux films mal cotés. Il est peureux, Chest.

Chest,  il travaille intense. Même si ça ne paraît pas, même si ça ne se voit pas sur son visage, même s’il a l’air de préférer mater une bonne série tchèque que de terminer son devoir d’histoire. Parce qu’on lui a appris que s’il voulait aller loin, il devait bosser. Et comme il n’a pas envie de stagner à son stade habituel (semi-looser), il faut qu’il se bouge le cul. Il n’a pas d’autres choix ! Mais il reste têtu, le damoiseau. Quand il a une erreur (erreur justifiée), il ose tenter de convaincre le prof qu’il avait raison. Mais il se fait à chaque fois virer de la salle. Il ne comprend pas trop pourquoi. Et puis, il se plaint souvent, le blond. La température, le café qui goûte l’eau, ses cheveux mal coiffés… Il chiale tout le temps pour tout et pour rien. Même que des fois, on peut passer une demi-heure à l’entendre se plaindre que pour se plaindre. S’en est presque un passe-temps, tant le jeune homme nous en casse les oreilles.

Ce que vous aimez : Parler, la bière,  la gymnastique (il en connaît pas mal sur le Sokol (mouvement de gymnastique nationaliste tchèque))., le hockey, le café, travailler, Bob a Bobek, la carpe de Noël (mais laissée dans la baignoire avant le souper de Noël, c'est un peu moins classe), les contes, les arts (surtout la musique).
Ce que vous n’aimez pas : Le fait que l'eau soit moins chère que la bière aux USA (il n'a pas encore l'âge légal aux States. Mais il juge pareil), ne pas prendre de douche avant de dormir (c'est sale, dormir dans sa propre crasse... Puis dans l'accumulation de la crasse des jours d'avant), les gens fermés d'esprit, perdre, dépenser un peu trop.

Talents particuliers : Il travaille bien. Puis il est doué en gymnastique.
Habitudes/Tics : Ça lui arrive, en été, de porter des bas dans ses sandales. Puis se plaindre.

Clubs dont vous faites partie : Il a tenté d'entrer dans le club de hockey, mais on l'a refusé. Paraît que ce n'est pas parce qu'on regarde avec enthousiasme un sport à la télé qu'on est doué. Alors, il a opté pour le club de gymnastique. Un peu moins viril, mais tant pis.
Loisirs : Parler. Travailler. Plein de choses random.
Poste/Emploi : Pas pour le moment.

VOUS ! Oui, vous !

Surnom : Mymmi or Saki. :B
Âge : 18 ans dans 4 jours.
Comment vous avez connu le forum ? Il y a très, très, très, longtemps.
Des commentaires ?Désolée si c'est bizarre. Il est tard. :c
Et pour finir, le fameux code secret ! {Un rose & blanc + un turquoise}


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si l'Histoire plaisantait? - Milan Kundera | Terminée :B Sam 18 Jan - 11:38

Awwwwwwwwwwwww !!!! *tout plein de hughugs*
Il a l'air juste trop choupinou celui-là. J'ai décidé que je l'aimais bien.
 
Rebienvenue, ancienne <3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si l'Histoire plaisantait? - Milan Kundera | Terminée :B Sam 18 Jan - 13:22

Oooooooooooh yeeeeees <3333
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si l'Histoire plaisantait? - Milan Kundera | Terminée :B Sam 18 Jan - 15:57

Uhuh B) *patpat Hongrie* *pis hug Francis :,D*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si l'Histoire plaisantait? - Milan Kundera | Terminée :B Sam 18 Jan - 17:52

J'ai la foi que mon double post va mieux passer avec Mona. /PIANO. Bref j'ai fini ça a l'air. :B
Revenir en haut Aller en bas
Staff Gang
avatar



Messages : 589
Date d'inscription : 27/02/2012

Taux de synchronisation
Points:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Et si l'Histoire plaisantait? - Milan Kundera | Terminée :B Sam 18 Jan - 21:07

On s'en occupe o/

_________________
:piano:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staff Gang
avatar



Messages : 589
Date d'inscription : 27/02/2012

Taux de synchronisation
Points:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Et si l'Histoire plaisantait? - Milan Kundera | Terminée :B Sam 25 Jan - 18:59

Validé mon chewi !

_________________
:piano:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si l'Histoire plaisantait? - Milan Kundera | Terminée :B

Revenir en haut Aller en bas
 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Et si l'Histoire plaisantait? - Milan Kundera | Terminée :B
» - Examen d'Histoire de la magie // Terminé
» Hyun-Sook ou Histoire de deux soeurs. [terminé]
» [Cours Été 2015 Histoire] La Tour Dragospire [Terminé]
» C'est l'histoire d'une jeune demoiselle qui a terminé sa présentation (a)

Hetalia Campus Revival :: ADMINISTRATION :: INSCRIPTIONS :: ARCHIVES-