Partagez | .

Parce que Dieu le veut, et que j'ai pas trouvé meilleur titre. [terminée]

 
Invité
Invité



MessageSujet: Parce que Dieu le veut, et que j'ai pas trouvé meilleur titre. [terminée] Lun 20 Mai - 0:14

    Au premier coup d’oeil

    Nom : VALERI, Fabrizio
    Surnoms : Fab', Fabri, plein d'autres versions, y'a aussi "machin", qui revient, mais pas autant que "petit salopard".
    Âge : 15 ans
    Sexe : Non merci pas ce s... Masculin.
    Anniversaire : 11 février
    Orientation Sexuelle : "... Baaaah.... je suppose que... enfiiiin.." Indéfiniment indéfinissable.
    Niveau Scolaire :
      15-16 - Cycle Secondaire

Pour les Professeurs :

Matière : Avec détails. Exemple: Mathématique : calcul du PIB. N'oubliez pas que ce vous enseignez doit être en rapport avec ce qu'un pays devrait savoir.
Vous enseignez depuis combien de temps : Histoire en bref de vos années d'enseignement à l'Académie
Vous enseignez à quel niveau d'étudiants ? : Primaire, secondaire, adulte

    Pour un peu mieux vous connaître


    Pays que vous représentez : Etat de la Cité du Vatican
    Langues que vous parlez : Italien et français couramment, anglais, latin, allemand, morse, notions en polonais et en espagnol.
    Histoire Personnelle : Né un 11 février (on va exclure la rencontre des parents, c'est trop épique pour vous) un jour où ça gelait grave, a Rome, Fabrizio est le troisième enfant d'une famille heureuse et unie. Ça, c'était pour le début, pour la suite, les gosses durent exclusivement élevés par leur mère, mais pour tout dire tout se passait bien, point de truc grandiloquant totalement décalé. Il n'a vu son père qu'une ou deux fois, il retiendra ses visites comme celles d'un étranger qui lui ressemblait comme cela pouvait être possible des fois, entre inconnus. Bon fallait aussi ajouter que c'était pas le même père que les deux premiers enfants. Voilà le mystère du nom de famille qui est différent de celui de ses frères. L'un comme l'autre venait une fois l'an, ça faisait pas grande différence. Imaginez seulement l'ambiance de famille entre les histoires de tromperies crades, alors ça, c'est bien papi Rome qui devait s'en délecter.

    Toute son enfance, c'est à dire avant son arrivée à l'Académie et la fête de ses douze ans qui se résuma en une course poursuite dans le Palais Apostolique a grands coups de "JE VEUT PAS Y ALLEEER !" se passa dans une ambiance bucolique et pacifique (avec des chapitres psychotiques, comme celui de l'incendie du sapin du jardin, on va pas passer trois heures dessus). Sans figure paternelle, on peut s'attendre à ce qu'un gamin décide de faire ce qu'il veut, même si le grand frère reste là en grande partie pour coller des claques derrières la tête, quand ledit grand frère avait le dos tourné, le gamin peut sur un coup de tête, aller déraciner toutes les fleurs du quartier en écoutant son bon vouloir. C'est ainsi que Fabrizio cultiva ledit bon vouloir pendant des années. Ce qu'il voulait, quand il voulait, en souriant s'il vous plaît.

    Cependant, n'allez pas vous imaginer qu'il était roi dans son petit monde, a vrai dire, il était roi dans sa tête mais sinon en cours il ne se démarquait pas. Ce ne fut qu'au moment où ses deux frères furent envoyés à l'Académie, à leurs douze ans, qu'il se demanda si son tour viendrait. Ils ne revenaient pas. Le temps passait. Une petite visite pendant les vacances, une autre aux vacances suivantes, sa mère avait pleuré comme devant Titanic la première fois. Il pensait que ça avait du réveiller des vieux gênes romantiques taris par l'élevage compulsif de gamins, de quand son mari l'avait quittée. Elle regardait ce film des fois des heures en une journée, sinon, c'était Top Gun, ou d'autres films romantiques guimauves qu'il en était venu à détester.

    Un an, deux ans, autant d'années qu'était l'écart d'âge entre lui et ses frères s'écoulèrent. Puis, une lettre arriva, il se souvenait plus de la date exacte. Mais c'était il y avait a peu prèèès... Trois ans ? Attendez, 12 plus 3, 15, ouais. A peu près. La lettre arriva, et sa mère mit Braveheart à la télé. Romantique, pas trop guimauvasse, et ça tranchait des têtes. Fabri aurait bien aimé le regarder jusqu'à la fin mais c'était le jour de son départ. Il avait pas envie.

    Quelques jours avant, consciente qu'il allait représenter le Vatican, sa mère l'avait emmené à Rome, histoire de visiter (profitons de l'occasion !). Une porte ouverte, et la course poursuite avec les gardes suisses, les nonnes et les carabiniers prit trois heures, majoritairement parce que la garde suisse et les carabiniers ne s'étaient jamais supportés.

    Au final il était d'accord pour y aller,dans leur académie. Si ça se trouvait, c'était comme une école de sorciers à la Harry Potter.

    En fait, pas vraiment. Y'avait ni Quidditch, ni cours de métamorphoses. Trois ans plus tard il y était toujours, notes moyennes, profs étranges. Les cours impliquaient tantôt du droit, des calculs de PIB, mais aussi des maths, de l'anglais. Chaque personne dans ce bordel était une nation. Pas encore parfaite, mais une nation, c'était étrange, mais à la longue on s'y habituait.



    Famille : Italie du nord, Italie du sud, Seborga pour frères, quasiment frères, et papi Rome, à ne pas oublier.

    Vous avez l’air de quoi ? Bein, il a l'air... Normal ? Plus sérieusement ; pas le genre de mec qui se fait remarquer dans la rue. A quoi ça servirait ? Enfin, plutôt que de partir dans un débat tout a fait impromptu sur l'art et la manière de paraître, autant entrer dans la description, rajouter des lignes, on sait tous le faire.

    La personne attachée au nom de Fabrizio Valeri, est de loin pas la plus imposante qui soit. Disons que s'il était un des trois frères Stark, il serait le champion de cache-cache de Westeros, aka Benjen. C'est tout a fait relié au fait qu'il ne soit pas le plus âgé des ritals de l'académie, ni le plus remarquable par sa force et sa prestance naturelle. Le charisme étant quelque chose de tout a fait différent du paraître (non pas qu'il ne fasse preuve de l'un ou de l'autre, quoiqu'on verra) ; il est quelqu'un de forme relativement banale. Adepte de la fuite chronique des cours de sport, il est néanmoins attaché au 'paraître' autant que cette description l'est. Coup de pot, il a beau manger mais il va pas grossir, paraît que les filles sont heureuses quand ça leur arrive. Tant mieux ! Pas de sport après les lasagnes. Des détails ? Franchement, je vais tout vous dire ; nope. Il est pas cruellement différent des autres. En me creusant la tête depuis dix minutes, j'arrive a me souvenir -champagne les gars, qu'il 'possède' deux cicatrices, une dans son dos, entre deux côtes, et l'autre, en fait plusieurs, anciennes brûlures, ce sera expliqué dans l'histoire ou quelque part, si je m'en rappelle bien sûr. Là pas de champagne, c'est la crise, merde.

    Alors, des détails, des détails, on m'a toujours dit "tu fais du plus général et après tu précises" mais préciser, du genre ; le corps, et je précise, le visage, et je précise, ou bien, le corps, le visage etc, et après je précise tout après ? Ah, misère...

    Je vais faire simple, le plus possible. De plus près, Fabri c'est... bein il a rien de bien particulier, ça tue ça, l'envie de chercher quelque chose de particulier. Seulement, on peut bien lui accorder quelque chose de commun avec l'état qu'il est et représente... Ou représentera parce que c'est pas d'main la veille ; on le retiendra pas pour sa mocheté, bien au contraire. Il est plutôt mignon, on peut pas lui retirer ! (Sans raisons particulières, parce que Fabri est à moi, bande de tortues !) Bon, on peut pas encore dire qu'à quinze ans tout soit définitif, mais c'est en bonne voie. Il a une bonne tronche, visage relativement fin, nez droit, il met un point d'honneur à ne jamais avoir cet air que l'on arbore en cours, vous voyez, ce truc croisé entre la limace et la tortue, propre à l'étudiante qui a passé trois heures en littérature anglaise alors qu'elle n'a rien à foutre du troisième chapitre de The Great Gatsby. Ses yeux, puisqu'il faut bien en parler un jour, sont le point d'originalité qu'il avait dans le voisinage étant gosse, verts, comme... bein en fait ça se voit pas tellement de loin, c'est une fois proche que tu te dis, "oh, il a les yeux verts, ça fait joli", et pis voila. Des yeux normaux, qu'il a hérités de son père pour la couleur comme pour la forme, rien d'extraordinaire, rien de grave donc par là. Ajoutez-y les cernes, qui peuvent parfois accentuer cette transgénicité héréditaire. C'est là les différences principales qu'il aura avec ses frères, car vous voyez, les frères ça se ressemble toujours, la forme du visage, des attitudes, des choses qui font que "oooh, mais t'es le frère de machin !" "attends tu serais pas de la famille de..".

    Ses cheveux, d'un brun relativement sombre, sont un reflet de sa triste personnalité. D'ailleurs, il fait savoir que les cheveux, c'est comme l'écriture de leur propriétaire ; on peut savoir beaucoup de chose d'eux rien qu'en regardant. Alors regardons, cheveux originellement raisonnablement courts (comprendre le terme raisonnable ; ni trop courts, ni trop longs), subissent la vie déchue de leur porteur. ... C'est pas dramatique hein, ils se portent bien, ils sont libres de pousser jusqu'à ce que leur porteur se fasse rappeler de "on sait que tu aimes les croisades mais putain, va te couper les cheveux t'as juste l'air du jardin de ma tante qu'est MORTE DEPUIS TROIS ANS". Des fois il y colle un coup de brosse, dans le genre après avoir pris sa douche, après, Dieu le veut ! Pour rester dans la thème, bein à l'exception du dimanche, des jours où l'uniforme est de mise et des moments exceptionnels "oh punaise, je sais pas quel jour c'est mais je vais bien m'habiller", il se fringue cruellement normalement. C'est courant de retrouver dans son placard des affaires qui ne sont pas a lui "Je suis somnambule !" non, le terme que tu cherches, c'est kleptomane. Il privilégiera les vêtement amples, cachant bras et jambes, ct'un truc de religion ça, faut pas chercher plus loin c'est assez obtus comme pensée. L'été c'est dur, c'est pour ça qu'il sort pas beaucoup.

    J'avais des idées dans la douche, j'avais des idées dans la douche, elles se sont vaporisées dès les première secondes de Mémoires d'une Geisha que je viens de lancer. Rah, c'est emmerdant, ça.

    Ça se passe comment dans votre tête ? Chez Fabri, c'est ça l'important, parce que s'il est humain comme beaucoup de monde, ses pensées obtuses sont propres à lui même. Comme chaque humain, quoi.

    Quelqu'un se détermine par certains codes, et Fabrizio, son premier, c'est qu'il n'obéit qu'à lui même. A personne d'autre. Sauf quand ce soit être pour son bien, ou qu'il respecte la personne qui lui ordonne quelque chose, il s’exécutera selon son bon plaisir. Sinon, aucune règle particulière ni sens objectif ne vient franchir les barrières épaisses de sa cervelle.

    Il n'y a rien qui me vienne à l'esprit et tenant compte d'un ordre particulier, d'une logique comme précédemment dit. Fabri dirait dans ce cas que personne ne sait comment son esprit fonctionne, que personne ne peut se comprendre vraiment, dans son entièreté. "Tu m'as fait mal" "Je suis malade, à cause de ça, précisément." ; nope, et nope ! Bon, si, en vérité, mais pour lui c'est nope ! (c'est simple parce que pour lui tout le monde a tort, sauf lui même évidemment).

    Il a cette envie de faire régner la justice sur le monde, la justice selon lui-même, qui n'est qu'humain, encore pour le moment, et imbu des valeurs catholiques, ce qu'est problématique pour la justice objective. Mais il s'y emploie continuellement, si on devait le placer sur une grille de rp, il serait chahotique bon, en fin de compte. Obéissant à ses règles, pour ce qu'il croit être le bien. Le tout emprunt d'un genre de morale chevaleresque abruti d'ego et d'une culture générale qu'il ferait mieux de cacher, parce que les croisades, honnêtement, le commun des mortels s'en fiche.

    L'injustice, pour lui, c'est basiquement "pourquoi le prof m'a confisqué ce foutu stylo, je faisais rien avec !" Le tout occultant le fait qu'il frappait des sos en morse pour les réponses au contrôle de maths.

    Les notes de cours, ça compte dans la description morale ? Parce qu'une tanche pareille en maths, c'est assez exceptionnel. S'il est plutôt doué en histoire et en langues, les matières scientifiques sont une véritable catastrophe qui franchit les jours de fête le cinq sur vingt. Darwin la théorie de l'évolution ? HERETIIIIIQUE ! AU BUCHEEEER !

    Il adore aussi changer le thème de sa phrase en plein milieu, parler de trois trucs à la fois. Je vous avais parlé de l'écriture, aka miroir de la personnalité, ah, ça... Son écriture, déjà elle est illisible, proprement et purement illisible. Il essaie de s'améliorer, d'ailleurs, comme tout le monde le début de ses copies est toujours parfait, mais ça se dégrade dès la seconde ou troisième ligne. Serrée, fine et en patte de mouche le lundi, chose indescriptible le mardi, c'est sûr s'il oublie de foutre son nom sur la copie, bein on peut juste pas le reconnaître à l'écriture.

    Il est pyromane et un peu trop menteur pour être honnête, et plutôt que laisser un air impassible sur son visage, il préfère sourire. Pourquoi ? ... Aucune idée. Ça passe mieux de dire qu'on a perdu son contrôle en souriant sûrement. Et honnêtement, il pense surtout que lorsque tout le monde tire une tronche de dix pieds de long, il faut toujours garder la face rien que pour redonner un peu d'espoir aux gens. Ces histoires d'être au fond du trou et de continuer à creuser ça existe : s'il n'y a personne pour vous remonter, qu'il pense. Pis aussi des fois il a juste envie d'emmerder des gens alors il sourit, ça les énerve encore plus. Cela va de pair avec une certaine attitude chevaleresque impromptue, des diatribes épiques, des réactions complètement débiles, faut pas lui en vouloir il a trop regardé de films.

    Il y a aussi des moments où il est plus sérieux, silencieux, appliqué et raisonnable. Disons franchement qu'ils composent une moitié de son comportement, un peu distant, il n'aime pas nécessairement le contact lorsque c'est imprévu, le bruit et les gens dans ces moments là le rebutent. C'est dans ses moments là, où il "s'arrête" qu'il peut être gentil, attentionné. Non pas qu'il ne le soit pas quand il a rechargé sa batterie, hein ! Disons que c'est maladroit, mais beaucoup plus pensé. Dans ces moments là, c'est à peine s'il répondra si vous lui adressez la parole. Il est du genre de personne qui réfléchit a ce qu'il va dire. Et si jamais il a zappé sa réflexion ? Bein voilà, blanc, pas grand chose. Dans le ton d'une musique de Skyrim, quand les montagnes s'éveillent, sous la brume. L'aube c'est cool, l'aube c'est simple. On peut pas toujours penser à plein de choses à la fois, faut juste s'arrêter à certains moments. Se dire qu'il faut qu'on fasse une pose pour regarder les choses qui poussent, arrêter de courir après son bus, ou son tram', regarder les étoiles, se rendre compte qu'on est pas grand chose. Mais toujours penser, d'un côté, des fois, ses pensées on juste tendance à l'obséder.


    Ce que vous aimez : Pas mal de trucs, on va faire ça en bordel hein, les films épiques, en fait, basiquement ceux qui se font huer par les amateurs de films d'auteurs au ciné, lire des bouquins jusqu'à des heures pas saines de la nuit, corriger des articles wikipedia, hanter les bibliothèques, et, tant que j'ai des exemples sous la patte ; Troie, Kingom of Heaven, vous voyez ces films qui ont le cocktail musique + acteurs + époque totale épique. Et aussi pas mal de bouquins, en fait, il lit n'importe quoi et après ça dépend s'il aime où s'il aime pas.
    Ce que vous n’aimez pas : Titanic, et les films guimauves en général, ce temps entre la pluie et le nuageux ; il pleut où il fait beau, merde ! La musique contemporaine, Mozart, aussi (même si en fait il en a écouté mais CHUT), les gens bruyants, les gens qui l'écoutent pas, les séries policières sauf rares expressions, les films d'horreur, le bordel pas organisé, les changements soudains sauf quand il en est la cause.

    Talents particuliers : Parle pas mal de langues, et plutôt bien, et parle aussi morse, à l'ère de la télé à grande échelle c'est plutôt louche. A une bonne mémoire, qu'il prétend inexistante, sait crocheter des serrures, jouer deux ou trois trucs au piano et faire valser son stylo entre ses doigts en cours, et pas qu'en cours, c'est un tic ça, entre autres. Et aussi, quand il lance une bible, il rate jamais sa cible.
    Habitudes/Tics : Vous voulez pas quand même que je les classe par ordre alphabétique !? Une chose est sûre, quand on s'emmerde, on a des tics, et Fabri s'emmerde souvent, notablement, en réfléchissant, il joindra ses mains comme s'il priait, ça peut aussi lui arriver de tourner en rond sans but.


    Clubs dont vous faites partie :
    Loisirs : Squatter la bibliothèque, il prévoir de hanter le rayon moyen-âge et religions après sa mort s'il meurt en cours de scolarité. Y'en a, c'est les toilettes, et d'autres c'est les bibliothèques.
    Poste/Emploi :


    VOUS ! Oui, vous !

    Surnom : Shinzhon !
    Âge : Depuis le 24 aout 2012, si je vous embarque, c'est du détournement de mineurs si vous, chers enfants, avez moins de 18 ans !
    Comment vous avez connu le forum ? Je... suis revenue, repartie, revenue, repartie... ET REVENUE !
    Des commentaires ? PAS DE PESTICIDES SUR UN CACTUS MECREANTS
    Et pour finir, le fameux code secret ! Euh... noires ?


ATTENDEZ, ATTENDEEEEEEEZ



Voilà, là, c'est fini.
Revenir en haut Aller en bas
Prusse/Gilbert.B
avatar
explorer2



Messages : 465
Date d'inscription : 27/03/2012
Age : 23
Localisation : Si on le savait je serais déjà collé, enfin !

Taux de synchronisation
Points:
22/100  (22/100)

MessageSujet: Re: Parce que Dieu le veut, et que j'ai pas trouvé meilleur titre. [terminée] Lun 20 Mai - 1:16

You. Precious Bby ♥ *Offre un chapelet*

_________________
2 COOL 4 SCHOOL

   
2 LAME 4 FAME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://del-ightful.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parce que Dieu le veut, et que j'ai pas trouvé meilleur titre. [terminée] Lun 20 Mai - 1:20



Fabio!!! Héhé!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parce que Dieu le veut, et que j'ai pas trouvé meilleur titre. [terminée] Lun 20 Mai - 1:23







Bref :B
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parce que Dieu le veut, et que j'ai pas trouvé meilleur titre. [terminée] Lun 20 Mai - 2:24

VATIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII-

T'inquiète, Judas est sauf des papattes suisses D8 *HUG* ♥♥♥♥♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parce que Dieu le veut, et que j'ai pas trouvé meilleur titre. [terminée] Lun 20 Mai - 2:55

T'es née le même jour que moi donc on est liées. Enchantée again. /o/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parce que Dieu le veut, et que j'ai pas trouvé meilleur titre. [terminée] Lun 20 Mai - 4:10

Rebonjouuur, mes crapauds ;; je vous aime !!

Fiche finie !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parce que Dieu le veut, et que j'ai pas trouvé meilleur titre. [terminée] Lun 20 Mai - 7:56

    COME HERE U LITTLE SHIT I FUCKIN LOVE YOU.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parce que Dieu le veut, et que j'ai pas trouvé meilleur titre. [terminée] Lun 20 Mai - 9:14

Fabriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parce que Dieu le veut, et que j'ai pas trouvé meilleur titre. [terminée] Lun 20 Mai - 9:47



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parce que Dieu le veut, et que j'ai pas trouvé meilleur titre. [terminée] Lun 20 Mai - 10:24




Voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parce que Dieu le veut, et que j'ai pas trouvé meilleur titre. [terminée] Lun 20 Mai - 12:08

......................................................................
VATIIIIIIIIIIIIIIIIII[...]IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII[...]IIIIIIIII !




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parce que Dieu le veut, et que j'ai pas trouvé meilleur titre. [terminée] Mer 22 Mai - 1:09

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parce que Dieu le veut, et que j'ai pas trouvé meilleur titre. [terminée] Ven 24 Mai - 12:46

Mon dieu... mondieumondieu les gens TT *FUIT*

Revenir en haut Aller en bas
Staff Gang
avatar



Messages : 589
Date d'inscription : 27/02/2012

Taux de synchronisation
Points:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Parce que Dieu le veut, et que j'ai pas trouvé meilleur titre. [terminée] Dim 26 Mai - 1:16

Les gifs sont trop mainstream par ici. D: Mais pas grave.



VALIDAY. : D

_________________
:piano:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parce que Dieu le veut, et que j'ai pas trouvé meilleur titre. [terminée]

Revenir en haut Aller en bas
 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» tout le monde veut devenir un cat. parce qu'un chat quand il est cat, retombe sur ses pattes [21/03/12 à 13h50]
» BBF ? Parce que le monde bouge...
» Hisse et ho, Santiano ! Si Dieu veut toujours droit devant, Nous irons jusqu'à la cité noire [Syrius/Etix/Munja]
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» Retour aux bercailles [Qui veut]

Hetalia Campus Revival :: ADMINISTRATION :: INSCRIPTIONS :: ARCHIVES-