Partagez | .

We've got Kaffe, we've got Smør, we've got money. We've got the ÆØÅ.

 
Invité
Invité



MessageSujet: We've got Kaffe, we've got Smør, we've got money. We've got the ÆØÅ. Dim 24 Fév - 23:44

    Au premier coup d’oeil

    Nom : JENSEN, Sigurd
    Surnoms : À vos risques et périls.
    Âge : 18 ans
    Sexe : T'as un doute ? Suck my ÆØÅ.
    Anniversaire : 17 Mai
    Orientation Sexuelle : Marié à la machine à café qu'il trompe avec Margarine. A souvent des aventures avec ses mugs. Il y a aussi quelques briques de beurre dans sa vie... ( Sinon, too fabulous for you, peasant )
    Niveau Scolaire : Cycle Intermédaire


    Pour un peu mieux vous connaître


    Pays que vous représentez : Le Royaume de Norvège.

    Langues que vous parlez : L'Anglais, obviously, l'Islandais, puisqu'il a vécu en Islande, et enfin le Norvégien.

    Histoire Personnelle : On a un monsieur, Jon. Et on a une madame, Inga. Deux Islandais qui se sont rencontrés lors d'un voyage en Norvège. Il a pas fallu trop longtemps pour qu'Inga tombe enceinte, ce qui a mené vers le mariage des deux zigotos. Et puis paf, ça fait Sigurd. Mais ce dernier n'eut pas trop le temps de découvrir le pays, car lorsqu'il avait à peine un an, ses parents et lui sont allés s'installer en Islande. À Selfoss, pour être précise. C'était cool, la maison de Selfoss. Sigurd aimait bien parcourir la maison sur ses deux petits pieds potelés. Jusqu'à ce que sa maman commence à gonfler du ventre. Encore.

    Et c'est à deux ans que Sigurd pu admirer la bouille de bébé de son petit frère, Askell. Il était drôle à traîner partout. Parfois Sigurd soulevait non sans difficulté le chat roux de la famille pour le mettre dans le berceau d'Askell, provoquant les hurlements de celui-ci. Sigurd ne comprenait pas pourquoi il hurlait tant, alors que plus tard, il allait l'adorer, ce chat.

    Mais ça peut pas être tout beau tout rose toute la vie, forcément, c'est pas drôle sinon. C'est que papa Jon, il a été muté à Oslo, en Norvège. Et Sigurd l'a suivi là-bas. Avant de partir, il s'est assuré que tout irait bien. Il a répété des tonnes de fois à Askell que s'il faisait trop de bêtises, il deviendrait jamais aussi grand que lui. Il lui a demandé de faire tout le temps des câlins à leur mère, aussi. Au final, les deux ne se voyaient que pendant les vacances. Et ils s'écrivaient régulièrement, également.

    À Oslo, Sigurd allait à l'école comme tout enfant normal. Il apprit le Norvégien sur le tas, avec l'aide de son père. Il n'a jamais été très social, le bonhomme. Il a toujours préféré un bon livre à un groupe d'amis bavards et inutiles. Et cela ne l'a jamais dérangé, et son père non plus. Il trouvait tout de même l'appartement un peu vide. Et silencieux.
    Ils lui manquaient, le chat et son frère, ses meilleurs copains pour jouer.

    Pour palier à ce manque, Sigurd trouva plusieurs choses à faire. Il commença le violon, et pratiqua un peu le chant, aussi. Il avait des facilités, ce qui nourrissait en même temps la fierté de son père et son ego, malheureusement. Ce qui ne diminua pas lorsqu'il reçu la fameuse lettre indiquant qu'il devait représenter la Norvège et poursuivre ses études en Amérique. Bah, rien que ça.

    Et donc, voilà Sigurd Jensen, futur Norvège.

    Famille : Un papa qui vit en Norvège, une maman qui vit en Islande. Son petit frère, Islande. Considère également Féroé comme un petit frère à titre affectif, et le plaint grandement d'avoir Danemark pour frère véritable. Pauvre petit mouton...

    Vous avez l’air de quoi ?



    Viens un peu par là que je décrive ta magnifique anatomie à nos chers téléspectateurs. Oui parce-que, comme tous les autres représentants des Nations de ce manga ( oops, 4ème mur brisé, je recommence ) comme tous les autres représentants des Nations de ce monde, tu es plutôt pas mal foutu. Enfin ça c'est dans ta tête, après les goûts et tout ça hein... Oui parce-que tu te sens beau. Tu es beau. Tu shines à fond. C'est deux heures d'entretient par jour minimum, hein. Vas-y que je te squatte la salle de bain. Tu n'as pas trop de cernes aujourd'hui Sigurd ? Ne me dis pas que tu as mis du fond de teint, hein...

    Bon allez soyons sérieux deux secondes. Ah, les deux secondes sont écoulées. Maintenant que tu es dessapé ( ou pas, mais laissons les lecteurs savourer l'image mentale ), nous pouvons admirer une peau très, très claire. Blanche. Et lisse. Est-ce qu'elle brille au soleil ? Bon ça va, récupère ton troll, c'était pour rire... Je disais donc, un teint très blanc, un peu comme tous les autres Nordiques en fait. Des traits fins, et une musculature due aux heures de course à pied avant les cours. Eh, on a la foi ou on l'a pas, ça s'entretient un corps, ok ?

    C'est bon tu peux te rhabiller, parce-que les détails... Et bien je vous laisse imaginer les détails, parce-que voilà. ( Et puis vous savez... ÆØÅ. ) On va passer à ta figure. Oh hey look, une pokerface. Je ne sais pas s'il est utile de préciser que tu ne souris toujours pas et que tes yeux sont éteints, bref. Oh des fois on te voit sourire, quand même. Mais pas des sourires de mongol à la Danemark, non, des petits sourires en coin, comme ça, de temps en temps, pourquoi pas. Par contre tes yeux changent pas pour un sou. D'ailleurs tes yeux, ils sont plus foncés que ceux des autres Nordiques, tiens. Un bleu parfois nuancé par quelques touches de violet si lumière le veut. Ou si interlocuteur bigleux, aussi ? Bon. 

    Oh sérieusement tu pouvais pas trouver plus féminin comme coiffure ? C'est quoi cette barrette en forme de croix qui retient deux/trois pauvres mèches au dessus de ton oreille gauche, franchement ? En plus, tu as une espèce de frange sur le côté droit de ton visage, qui cache ton oeil quand tu penches la tête. Ce que tu fais souvent, en fait, pour lire le journal ou... Ou je ne sais pas trop quoi, et nous ne voulons pas savoir. Et puis ta chevelure, elle est blonde, blonde mais bien blonde. Plus blond tu meures. Et dernier point bizarroïde de ta coiffure recherchée, une mèche ( qui dit screw gravity ) et qui ne sert à rien si ce n'est de dire « coucou j'suis unique. »

    Sigurd, pour ce qui est des vêtements, sans vouloir te vexer, tu vas pas chercher bien loin. Uniforme masculin quoi. Mais sinon, c'est plutôt combo chemise/pull/jean. Mais tout ça très soigné bien sûr, oh. Tout repassé tout nickel. Parce-que eh, tu as la classe.

    Norway style.

    Ça se passe comment dans votre tête ?


    Si tu as besoin de moi pour décrire ton propre caractère, c'est que tu es tombé bien bas, Sigurd. En vérité, j'ai un peu la flemme d'écrire tout ça, parce-que ta cervelle est pareille à un gros bloc de glace. Tu sais, le bloc de glace bien chiant qui se forme au fond du congélo et qui te pète tout le réfrigérateur. Bah ce bloc de glace, c'est toi. Ne me regarde pas avec cet air consterné, j'ai en tout point raison, et tu sais pourquoi ? Non ? Et bien je vais te l'expliquer, point par point, calmement. Prend donc une tasse de café, installe-toi sur ton canapé et ouvre tes oreilles de Nordique désintéressé. 

    Parce-que c'est ce que tu es, un désintéressé. Un gars qui, tant que ça ne concerne pas son frère ou lui même, en a rien à foutre de ce qu'il se passe autour de lui. C'est vrai, regarde toi. Un Anglais s'empare d'une casserole ? Rien à foutre. Un Américain se proclame chef de la salle communautaire ? Rien à foutre. Un Russe balance des sourires flippants et sparklant des ondes meurtrières ? Rien à foutre. Un Danois agonise dans un coin ? Rien à foutre. Ah si attends, ça c'est plutôt jouissif en fait. Passons.
    Tu es une espèce de bloc de glace à la con qui gèle tous les désespérés qui tenteraient dans un espoir vain de t'arracher le moindre sourire, ou, encore mieux, le moindre regard. Bah, l'espoir fait vivre ? Peut-être bien. Mais il faudrait que tu arrêtes de faire de tes sourires un événement miraculeux et presque une légende. Tu peux sourire, et tu le sais. Y'a pas qu'Islande et le reflet de ton miroir dans la vie, ou même les lapins, le café ou je sais pas quoi. Ah. Si ? Bon...

    C'est vrai que quand il s'agit d'aider quelqu'un d'autre que ton frangin, t'es pas vraiment le meilleur. Ah, tu peux régler certains conflits, ou du moins aider, histoire de te faire bien voir. Surtout quand y'a du fric à la clé. Ah, l'argent. Ha. Sigurd, t'es pas en manque, ça c'est sûr. C'est que t'as la porte feuille bien rempli, et que tu comptes pas le vider. Les sousous, c'est à toi, ET PERSONNE TOUCHE. Radin ? Ouais, quelque chose comme ça. Bon bien sûr, payer un café à quelqu'un, tu peux, comme ça on te voit bien. Diplomatie messieurs. C'est important ça, la diplomatie. Enfin dépend avec qui. Vous savez de qui je parle.

    Le pire c'est que tu es borné comme pas permis. On pourrait te faire des tas d'éloges, te supplier à genoux, se traîner à tes pieds ou que sais-je encore, c'est no way, pokerface forever. C'est pas fatiguant d'avoir toujours l'air aussi sérieux ? Enfin non attends, c'est même pas un air sérieux, c'est un air... De glace, ouais, on en revient au bloc de glace. Tu ES un bloc de glace. Oui. Et tu es sacrément bien attaché au congélo, si tu veux mon avis. J'ai un peu taillé ta glace à la con, et j'ai, je pense, réussi à y voir un peu plus clair dans ton jeu de " 1,2,3, sourire ! "
    Autant dire que tout le monde peut retourner au poulailler vite fait bien fait.

    Bah dans ta cervelle c'est pas forcément mieux en fait, parce-que tu as un système de caste un peu bizarre. Une montagne enneigée avec Islande en guise de bonhomme de neige au sommet. D'autres gens random en dessous. Le reste du monde sous la montagne. Et Danemark au coeur de la terre. Parce-que je ne connais pas plus profond que le coeur de la terre, et puis que la pensée de le voir cramer dans la lave est plutôt cool. Blague à part, faudrait socialiser un peu Sigurd. Je sais que tu n'as pas envie. Arrête de me fixer avec ta pokerface. C'est pas parce-que je ne vois que tes yeux au dessus de ta tasse de café que je ne peux pas deviner que dans ta tête tu es comme " lâche moi espèce d'idiote, finit ta fiche rapidos et laisse moi en paix dans mon congélo. " Bah non. J'ai pas fini. 

    Parce-que ta face de glace, elle fond parfois. Oui, je le sais, chut, laisse moi écrire. Ta face de glace, elle peut fondre quand tu fais quelque chose qui te plaît. Quand tu te balades dehorss, par exemple. Tu peux sourire, oui. Ou quand tu es avec Islande. Ou quand tu montres tes photos super magnifiques de fleurs random à un gars random en faisant « Pff j'ai le pays le plus beau du monde, plz. ». Quand tu vas jouer du violon tout seul, comme ça, pour le fun. Quand tu parles à tes fées. Oh mon dieu, comment ais-je pu oublier toutes les bizarreries qui t'accompagnent. En passant par le coton tige vert ( ou plus communément : troll ) et les elfes d'Alvheim. Ce qui est idiot c'est que personne ne puisse les voir. Mais en vrai c'est pas plus mal. T'y crois tellement dur comme fer à toutes ces bestioles. Personne n'osera te dire que tout ça c'est dans ta tête, pas vrai ?

    Bref, Sigurd, tu es un bloc de glace de congélo qui peut parfois fondre. CQFD. Tu peux retourner à ton café maintenant.

    Ce que vous aimez : Le café. Le beurre. Les mugs. Les lapins ( roses ). Les beaux paysages, les fleurs, cuicui. Lui-même. Islande. Féroé aussi.

    Ce que vous n’aimez pas : Le rest— Danemark. Enfin. Compliqué. Sans Danemark il se ferait chier quoi. Mais c'est jouissif de lui faire dire bonjour au mur, voilà.

    Talents particuliers : Le snobisme. Rappeler aux autres qu'il est meilleur qu'eux.

    Habitudes/Tics : Sparkler.


    Clubs dont vous faites partie : Magie Noire.

    Loisirs : Course à pied.

    Poste/Emploi : Nope.


    VOUS ! Oui, vous !

    Surnom : Kana + vos conneries. o/
    Âge : 16 piges nié.
    Comment vous avez connu le forum ? Bonne question.
    Des commentaires ? ... Ouaiiis. Non. Enfin si. ... Pardon si j'ai massacré Norge. ( Et pardon pour le délire de ma fiche okok )
    Et pour finir, le fameux code secret ! {Collants. Blancs. En laine.}
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: We've got Kaffe, we've got Smør, we've got money. We've got the ÆØÅ. Dim 24 Fév - 23:57

*Saute dessus. Câline. Poutouille. Vole le fric dans les poches.* ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: We've got Kaffe, we've got Smør, we've got money. We've got the ÆØÅ. Lun 25 Fév - 0:03

    *Attrape par le col.* Mon fric sale gosse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: We've got Kaffe, we've got Smør, we've got money. We've got the ÆØÅ. Lun 25 Fév - 8:07

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: We've got Kaffe, we've got Smør, we've got money. We've got the ÆØÅ. Lun 25 Fév - 10:24



Naaaaaaaaaaan.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: We've got Kaffe, we've got Smør, we've got money. We've got the ÆØÅ. Lun 25 Fév - 10:47

    Freyr.

    Mathias.
Revenir en haut Aller en bas
Staff Gang
avatar



Messages : 589
Date d'inscription : 27/02/2012

Taux de synchronisation
Points:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: We've got Kaffe, we've got Smør, we've got money. We've got the ÆØÅ. Ven 1 Mar - 11:18

Validé. Et comme tous les nordiques, interdiction d'approcher la cuisine.

_________________
:piano:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: We've got Kaffe, we've got Smør, we've got money. We've got the ÆØÅ.

Revenir en haut Aller en bas
 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mat'
» Lettre ouverte d'une dame sur facebook qui ne veut pas supporter mme Manigat
» Orton & Pretty Vs Austin & Cena
» 2.07 : Dirty Money
» TNA Nation, c'est quoi ?

Hetalia Campus Revival :: ADMINISTRATION :: INSCRIPTIONS :: ARCHIVES-