Partagez | .

Et ben, c'est byzance par ici !

 
Invité
Invité



MessageSujet: Et ben, c'est byzance par ici ! Jeu 10 Mai - 22:00

Veux tu faire ma connaissance, Invité ?




    Au premier coup d’oeil

    Nom : KILIC, Ceren
    Surnoms : ...
    Âge : 35 ans
    Sexe : Féminin
    Anniversaire : 11 mai (fondation de Constantinople)
    Orientation Sexuelle : Ce n'est pas une question que l'on pose à une jeune femme.
    Matière : Sciences. Parce que oui, l'empire byzantin y à contribué, même si on donne
    tout le mérite aux arabes !

    Vous enseignez depuis combien de temps : 7 ans
    Vous enseignez à quel niveau d'étudiants ? : Tout niveaux.

    Pour un peu mieux vous connaître

    Pays que vous représentez : Empire Byzantin
    Langues que vous parlez : L’ancien mongol, baragouine du latin, du grec et de l'arabe, et fatalement après toutes ces années parle un anglais correct
    Histoire Personnelle :

    Ceren à eu de la chance dès la naissance. Née dans une famille aisée, elle avait toujours ce qu'elle voulait quand elle le voulait. C'est très certainement pourquoi aujourd'hui elle est incapable d'attendre 5 minutes. Seulement, c'est pas parce qu'on a les moyens qu'on est forcément heureux. Entre un père toujours occupé pour son travail et une mère délaissée par son mari, il n'y avait pas vraiment de place pour la petite fille qu'elle était. Elle passait de longs moments dans son jardin, à jouer avec ses peluches et se créer un monde rien qu'à elle. Et cette enfance passée seule est ce qui a fait d'elle une jeune femme forte et indépendante aujourd'hui. Dans son monde, il y avait également un autre être humain, la personne qu'elle chérit le plus au monde : son petit frère, Ümit. En turc, cela signifie espoir. Et c'était exactement ce qu'il représentait pour elle.

    Il n'ont pas beaucoup d'années de différences. 3 petites années les séparent. Elle se souvient pas de la première fois qu'elle avait vu ce petit être devant ses yeux, mais pour elle, il a toujours été là. Les souvenirs d'une enfance simple, malgré les parents absents resteraient toujours les plus précieux à ses yeux. Ümit, c'était son trésor. Elle se souvient courir partout dans le jardin, passer des heures à s'imaginer des aventures toutes les plus incroyables les unes que les autres dans leur petite cabane qu'ils avaient construit. Même si elle se rendait compte que la vie n'était pas toujours facile, lorsque par exemple vos parents ont oublié de venir vous chercher à l'école de danse, elle prenait sur elle. Elle souriait toujours à son frère parce qu'elle ne voulait pas le voir triste. Du moment qu'ils étaient là l'un pour l'autre, tout irait bien. Oui, tout irait bien.

    Cependant, une nouvelle allait lui changer la vie : elle était admise à l'académie Hetalia. Elle était partagée entre le fait de rencontrer de nouvelles personnes, et d'abandonner son frère. Cette dernière idée lui était insupportable. Ce pauvre petit garçon de 9 ans laissé tout seul dans cette grande maison si vide. Non, elle ne voulait pas ! Mais lui, il l'encourageait, en lui disant que c'était une chance magnifique qu'elle ne devait pas laisser passer. Il avait l'air si content pour elle qu'elle ne put refuser. Elle partit, le coeur lourd. Elle lui promis de lui envoyer une lettre toute les semaines. Ce qu'elle fit. Au début, ce n'était pas vraiment évident, elle avait du mal à se laisser aller, elle ne voulait pas s'amuser, pensant que son frère devait se sentir tellement triste. Mais, au fur et à mesure des lettres, elle réussit à s'ouvrir. Elle étudiait bien, et se permettait quelques moments de repos. Et puis si elle avait de beaux points, elle pouvait rentrer chez elle pour profiter des vacances.

    Une deuxième nouvelle tomba. Ümit était également accepté à l'académie ! Elle était si heureuse ! Ils allaient être réunis, et il pourrait se faire plein d'amis. C'est vraiment à partir de sa 3ème année qu'elle profita pleinement des ressources que lui procuraient l'académie, et l'aventure fut à la hauteur de ses espérances. C'était avec des étoiles dans ses yeux de gamines qu'elle fit ses "vrais" premiers pas à l'académie. Toujours la première pour s'amuser et faire les 400 coups, en grandissant elle évolua dans ce sens.

    Pseudo délinquante rebelle, "j'fais ce que je veux et t'as rien à me dire", au final niveau cours, elle se donnait bien. Elle n'était pas spécialement excellente, et n'étais pas spécialement nulle non plus. Elle se donnait juste un genre, car elle n'aurait voulu pour rien au monde se faire expulser de l'établissement. Etre renvoyée chez elle loin de son frère ? Hors de question. Et c'est d'ailleurs à cette époque qu'elle commença à vivre sa vie de jeune adolescente qui plait. Elle changeait de mec comme de chemise, jusqu'au jour où elle rencontra LE garçon. Celui qui lui donnait les étoiles dans les yeux, celui qui lui faisait sentir des papillons dans le ventre à chaque baiser, celui dont elle était passionnément amoureuse. Et ce manège dura des années. Seulement, au final, elle appris que c'était juste une vengeance de la part de plusieurs garçons de l'académie. Elle avait joués avec leurs sentiments, elle n'avait que le retour des choses.

    Depuis ce jour, elle s'est fermée comme une huitre par rapport à tout ça. Et elle redevint la jeune femme volage qu'elle était autre fois. Et une chose en entrainant une autre, elle eu ses premiers enfants. Elle les aimait tous autant qu'elle le pouvait, car elle refusait de faire vivre à ses enfants la même enfance que la sienne. Et puis elle les avait eu jeune au final, elle pourrait toujours profiter de sa jeunesse en même temps.

    Malgré tout ça, il y avait toujours quelqu'un dans l'ombre pour la surveiller. Les rôles s'étaient inversés à un certain moment, et elle ne serait même pas capable de dire quand. Elle savait très bien que son frère n'approuvait pas vraiment son comportement, mais elle préférait ça plutôt que de pleurer de longues heures sur son épaule. Elle ne s'attachait pas, elle ne serait pas triste. Et elle gardera le sourire. Sourire, toujours sourire.

    Par la suite, elle se fit offrir un poste de professeur à l'académie. Elle accepta avec joie. Elle allait pouvoir travailler avec d'ancien élèves, et elle pouvait par la même occasion rester dans cet endroit qu'elle chérissait tant.


    Famille : Trébizonde, son frère tant chéri. Possède bien de nombreux enfants de divers pères. Mais son enfant chéri est sans nulle doute Turquie

    Vous avez l’air de quoi ?
    Aux premiers abord, Ceren donne l'image d'une jeune femme libérée, dans tout les sens du terme. Malgré son statut de professeur à l'académie, elle n'a aucun problème à mettre des tenues un peu trop serrées et des chemisiers un peu trop transparents.

    Elle possède une chevelure brune lui allant jusqu'au haut de la poitrine, qui est dans les même tons que ses yeux et sa peau. Elle refuse de passer pour une femme lambda, c'est pourquoi elle est capable de passer des heures à se faire belle. Et elle n'hésite pas sur le maquillage et les accessoires, mais ce n'est pas pour autant que l'on dirait qu'elle s'est maquillée à la truelle. Elle refuse de tomber dans le vulgaire, et de toute façon, ce ne passerait pas au sein de l'académie.

    Son corps est plus bien dessiné. Des années de danses ont sculptés sa silhouette, qui n'a rien à envier à personne. Mais malgré tout, elle possède une cicatrice à l'intérieur de la cuisse qu'elle trouve détestable. Ces pourquoi elle met plus souvent des shorts que des jupes, et elle essaye à tout prix de la cacher, quitte à passer les soirées torrides dans le noir . Cette cicatrice n'est pas un accident non. C'est aussi un sujet très sensible, mais non, ce n'est pas elle qui s'est infligée ça.


    Ça se passe comment dans votre tête ?
    Au final, elle n'est pas vraiment très compliquée. Elle est le portrait même d'une jeune femme capricieuse. Comme cela est déjà dit, et que c'est un point nécessaire à faire rentrer dans le crâne des gens, est qu'elle vit dans l'immédiat. Elle veut un nouvel objet ? C'est maintenant et pas demain. Elle veut faire en sorte que quelqu'un fasse quelque chose pour elle ? Elle aura du mal à entendre le mot « non ». Et elle fera tout ce qu'il faut pour avoir les bonnes faveurs de la personne en question, au final.


    Elle ne possède aucune attaches, s'amuse à aller voir ce qu'il se passe à droite, à gauche. Elle à eu le coeur brisé une fois, elle refuse de laisser ça arriver une nouvelle fois. Du coup, elle ne parle pas vraiment de ce qu'elle ressent au fond d'elle, même si dans les apparences on pourrait la prendre pour une jeune femme souriante et pleine d'énergie.

    D'un autre côté, étant donné qu'elle se laisse difficilement approcher dans le fond, une fois qu'elle porte quelqu'un dans son coeur, autant dire que c'est pour le restant de ses jours. Pour l'instant, peu nombreux sont ses vrais amis, mais elle les chérit du fond de son coeur. Même si elle ne le montre pas vraiment. Ses marques d'affections se traduisent le plus souvent par des contacts physiques ou alors des cadeaux. Seulement, c'est parfois à double tranchant car certains peuvent penser qu'elle essaye de se vendre, alors que ce n'est clairement pas le cas.

    D'un autre côté, elle est très orgueilleuse, et n'admettras jamais qu'elle a tort. On a beau lui prouver par A + B qu'elle se trompe, jamais elle ne voudra l'avouer. Elle considère ca comme une honte et essayera de dévier le conversation pour être débarrassée de ce sujet. Mais de l'autre côté, c'est une personne souriante avec qui il est facile de s'entendre


    Ce que vous aimez : avoir ce qu'il veut quand il veut. Faire la fête, vivre au jour le jour
    Ce que vous n’aimez pas : Attendre, attendre et encore attendre !

    Talents particuliers : Danse magnifiquement bien, se défend bien aussi.
    Habitudes/Tics : Jouer avec ses cheveux


    Clubs dont vous faites partie : Si quelqu'un doit superviser le club de danse, c'est elle
    Loisirs : Equitation, danse
    Poste/Emploi : Prof, c'est déjà bien


    VOUS ! Oui, vous !

    Surnom :Mo'
    Âge : 20 ans
    Comment vous avez connu le forum ? : Dc
    Des commentaires ? : Nope
    Et pour finir, le fameux code secret ! {En ai pas. Transparent ? :)}
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et ben, c'est byzance par ici ! Ven 11 Mai - 7:36

Théodoric approuve genre totalement à fond :D
Revenir en haut Aller en bas
Staff Gang
avatar



Messages : 589
Date d'inscription : 27/02/2012

Taux de synchronisation
Points:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Et ben, c'est byzance par ici ! Ven 11 Mai - 10:09

Shocked
j'crois que tous les persos mâles du coin vont approuver genre totalement à fond...

RIP Feliciano Crying or Very sad
Welcome bombasse ! 8)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et ben, c'est byzance par ici !

Revenir en haut Aller en bas
 
Page 1 sur 1

Hetalia Campus Revival :: ADMINISTRATION :: INSCRIPTIONS :: ARCHIVES-