Partagez | .

La Mitad del Mundo [Equateur]

 
Ecuador/ Estefania A.
traveler1



Messages : 29
Date d'inscription : 08/01/2015

Taux de synchronisation
Points:
0/100  (0/100)

MessageSujet: La Mitad del Mundo [Equateur] Jeu 1 Oct - 22:35

ECUADOR
NOM • Yanua Altamirano
PRENOM •Estefania
NE(E) LE •10 août
AGE • 17 ans
SEXE • Féminin
SURNOM • Stef, Fani (ou autres diminutifs)
ORIENTATION SEXUELLE • Plutôt Bisexuelle
NIVEAU SCOLAIRE • Médian


POUR MIEUX VOUS CONNAITRE


LE PAYS QUE VOUS REPRESENTEZ • l'Equateur, República del Ecuador

LANGUES QUE VOUS PARLEZ • Anglais bien sur, Espagnol, shuar, et comprend un peu le quichwa

FAMILLES • A une petite soeur, Carlota et un grand frère, Ramiro. (liens autre a voir)

VOS GOÛTS • La demoiselle aime beaucoup de choses à savoir : Le football, l'écua-volley, les fruits (en particulier les bananes), le cacao, les animaux, les gamins, la laine d’alpaga, la céramique, les flûtes de pan, les plats a base de maïs, les crevettes, les chapeaux de paille, les fêtes,  afficher son avis politique, le pasillo, les telenovelas des autres pays sud américains, les bijoux, chanter, danser, l'altitude, la forêt, la glace, les granités, les roses, le cochon d'inde roti, la géographie.
Elle n'aime pas trop : L'alcool, devoir être à l'heure, les changements imprévus, passer du temps à table.

TALENTS PARTICULIERS • Joue de la flûte de pan.

CLUBS DONT VOUS FAITES PARTIE • Football

LOISIRS • Se promener dans les espaces naturels, chanter, faire le tour des boutiques, chanter, danser, trouver des activités pour ne pas s'ennuyer.

POSTES / EMPLOIS • Travaille dans une animalerie.



POUR MIEUX CONNAITRE


A QUOI VOUS RESSEMBLEZ ? • La latine avait cette démarche qui caractérisait celles de son continent. Son sang indigène se ressentait cependant dans toute son attitude, elle n'était pas une reproduction d'espagnole, elle était descendante d'Inca. Des courbes, une peau basanée aux couleurs chaudes, on y voyait bien une fille du soleil, même a distance. Elle avait une garde robe variée, colorée, allant des ponchos colorés aux motifs indigènes jusqu'aux vêtements d'inspirations européennes, des tenues amples moulant ou accompagnant son corps. Elle avait plusieurs bijoux en or qu'elle portait régulièrement, il était d'ailleurs rare de voir l'équatorienne sans un collier ou une paire de boucles d'oreilles. Si globalement sa garde robe se voulait moderne, on y retrouvait plusieurs éléments traditionnels.

Estefania aimait porter un chapeau de paille tressé, connu sous le nom de "chapeau panama". C'était un peu son vêtement national en quelque sorte, sans être très traditionnel.Ceci dit elle n'en portait pas tout le temps, surtout en extérieur et qu'elle ne maintenait pas ses cheveux attachés en hauteur. D'ailleurs elle les avait longs ses cheveux. Couleurs chocolat, ondulés, tombant en une cascade folle, basiquement, quand ils n'étaient pas retenus en arrière d'une manière ou d'une autre.

Mais elle n'était pas grande l'équatorienne, et n'était pas une baguette non plus. D'une corpulence normale, avec quand même quelques zones un peu plus charnues, elle était plutôt petite par rapport aux autres. Elle culminait a 1m54, mais elle le vivait bien, lorsqu'elle avait besoin de se rehausser elle portait des talons. Son visage fin avait des traits abrupts d'indigène et des rondeurs de latine. Ses yeux sombres étaient frangés de cils. Estefania n'était pas systématiquement maquillée, seulement lorsqu'elle en sentait le besoin. Il pouvait arriver qu'elle agrémente ses cheveux de fleurs, lorsque cela tenait bien et que l'équatorienne pensait que cela en valait la peine.

Malgré ce que l'on pourrait penser elle n'est pas des plus expansives, comparée aux autres latins. Ses expression étaient un peu plus dissimulées généralement, ce qui n’empêchait pas qu'elle puisse afficher un sourire spontané, lumineux, plein de soleil. Sur une épaule elle avait un tatouage de condor inca, qui ressortait assez sur sa peau bronzée, lorsque ses cheveux ne tombaient pas librement dans son dos.
IL SE PASSE QUOI DANS VOTRE TÊTE ? •
L'andine marchait d'un pas peu pressé en général. Ainsi, en la voyant on pouvait aisément deviner qu'elle n'avait pas peur d'arriver en retard. En effet, il était souvent a déplorer qu'elle avait du mal a tenir ses horaires. Généralement on était prévenu qu'elle vivait a son horaire équatorien, donc lorsqu'on lui demandait de venir a un rendez vous, il fallait le plus souvent lui donner l'horaire une demi heure plus tôt. Estefania était de toute façon bien capable de s'insurger qu'on lui reproche son manque de ponctualité. Du moins cela dépendait des jours, autant certains elle restait calme a toute les remarques, autant d'autres elle explosait et pouvait assez vite se mettre a crier.

Si elle était moins ouverte et moins expansive parfois que ses voisins latino américains, elle n'en était pas moins serviable et généreuse, ne rechignant pas trop au travail. Estefania pouvait sympathiser très vite avec quelqu'un, du moment que la conversation est bien engagée. Car oui, elle n'engagera pas forcément la discussion spontanément et si parfois elle se montre réticente à communiquer les premières minutes, l'équatorienne s'attachait vite. La demoiselle avait tendance a partager ce qu'elle aimait, entre autre, faire goûter certaines choses, bien qu'elle ne soit pas une adepte de passer du temps à table. D'ailleurs elle ne mangeait pas très proprement en général, et vite.

L'équatorienne avait un sens artistique se limitant souvent a l'art traditionnel. Généralement elle en cherchait pas à innover beaucoup, quel que soit le sujet et mettait toujours un moment à s'habituer aux nouvelles situations. Elle n'avait jamais pratiqué que deux sports dans toute sa vie, le football et l'écua-volley et n'avait jamais eu envie de faire autre chose. En plus elle ne voulait pas être vue comme un garçon manqué, bien qu'elle pouvait menacer de jouer des poings lorsqu'elle pouvait se sentir agressée.

La latine est autrement une fille des grands espaces. Montagnes, mer, forêt, tout cela peut être son domaine. Puis grande amatrice de nature, allant des plantes aux animaux, aux traditions, paradoxalement elle adorait les Etats Unis. Il fat préciser qu'elle n'aimait pas n'importe quel coin d'herbe et qu'elle n'était pas une écologiste engagée. Elle aimait surtout, avant tout, la nature sauvage celle qui n'est pas en pot ou en cage, celle qui poussait et existait sans trop d'intervention humaine. Mais cela ne voulait pas dire qu'elle n'aimait pas les actions humaines, au contraire, l'andine adorait les enfants. Elle pouvait s'en occuper des heures et engager la discussion avec n'importe qui gardant des enfants qu'elle ne pourrait s’empêcher de complimenter.

Mais elle était latine et une latine n'était pas latine si elle n'avait pas le gout de la fêtes, des danses, de la musique. Estefania pratiquait la flûte de pan des shuars depuis bien longtemps et était très attachée a cet instrument. Outre ca elle avait le gout de la fête sans trop d'alcool, d'ailleurs elle ne buvait qu'en de rares occasions, mais elle n'avait pas besoin de ça pour se montrer asse déchaînée quand il s'agissait de festivités. Surtout des festivités comme le carnaval.

Si on devait se pencher de plus près sur ses sujets d'intérêt, on pourrait citer l'héritage de la culture Inca, l'étude de la biodiversité (d'ailleurs elle aurait lu la théorie de l'évolution de Darwin), la géographie (elle prétendrait connaitre l'emplacement exact ou passe la ligne de l'Equateur, si on lui pose la question), les cultures d'Amazonie, mais aussi des choses plus triviales comme la céramique, les telenovelas, les vêtements colorés...

HISTOIRE PERSONNELLE •Elle était née dans une famille métissée comme il y'en avait tant en Equateur. Une mère issue des Shuars (Jivaros), un père Hispano-Quichwa. Ramiro, son grand frère, ne s’intéressait pas trop a elle au début. Seuls les adultes étaient tous ravis d'avoir une nouvelle petite arrivante dans la famille et la petite andine passais de bras en bras comme si elle était une sorte de trophée. Ils vivaient a Macas dans une maisons qui logeait trois générations, les grands parents, les parents, les enfants, bien qu'ils aient des cousins vivant à Quito, la capitale. Le père, depuis un moment déja, travaillait au parc de Sangay juste à coté, et c'était lui qui était chargé de surveiller la faune et la flore luxuriante de ce bout d'Amazonie et sa mère élevait des cuys (cochons d'inde), pour les vendre par centaines après. Il y'avait aussi a coté de la maison un alpaga qu'ils avaient recueillis, dont sa grand mère utilisait la laine pour tricoter divers vêtements.

Donc depuis toute jeune donc la petite équatorienne était habituée a avoir une flopée d'animaux autour d'elle et a visiter régulièrement le parc et côtoyer les indigènes y vivant. Car elle connaissait leur langue, apprise par sa mère qui était issue de leur peuple. Elle écoutait d'ailleurs presque plus assidûment leur histoires qu'aux rares fois ou elle se rendait à l'Eglise pour les fêtes.  Enfin elle écoutait déjà tout plus attentivement. Les pasillos, la radio, le mp3 de son frère quand Ramiro la laissait toucher à ses affaires. D'ailleurs Ramiro, lui voulait un petit frère pour lui apprendre le football. Mais la petite a très vite compris ce qu'attendait son frère d'elle, puis jouer au football ça lui plaisait aussi, même si ce n'était pas vraiment un sport de fille. Qu'importe.

Comme les traditions de sa mère l’intéressaient depuis jeune, elle appris aussi la flûte de pan, quoique ce fut difficile pour elle au début. Elle n'était pas excellente en classe, même un peu dissipée parfois. Sauf pour les sujets qui attiraient son attention, l'histoire du pays, la géographie, des choses sur les animaux par exemple. Puis sa petite sœur naquit. Carlota fut l’occasion pur elle de montrer ses aptitudes de petite maman, puisque Ramiro était trop turbulent pour elle, elle était contente d'avoir quelqu'un de qui s'occuper d'autre. Alors tout ce qu'elle aimait, elle l'expliqua a sa sœur depuis toute jeune, mais parfois même ses parents avaient du mal a suivre son enthousiasme dans certains domaines. A cause des rêves peut être.

Les Altamirano ne voyageaient pas beaucoup. Ils allaient cependant parfois à Quito rendre visite a des cousins, Quito qui fascinait profondément Estefania. C'était une ville qui avait ses légendes aussi qui était pleine de pleins de gens différents et pleine de boutique, un monde fondamentalement différent de Macas. Un monde contre laquelle sa mère la mettait en garde, parce que les grandes villes étaient moins sécuritaires que les autres dans son imaginaire. Mais avant elle n'avait jamais quitté les abords de Sangay, sa mère, c'est pour cela qu'elle était méfiante a toute ces choses qu'elle ne connaissaient pas. Carlota et Ramiro ne partageaient pas tout l'enthousiasme de leur sœur, mais chaque brève visite a la capitale laissait un souvenir a tout les membres de la famille.

Une autre fois ils étaient allés dans les Galapagos, les îles que Darwin avait visité. Tout le monde connaissait Darwin ici et la faune était différente de celle de l'Amazonie. Estefania garda de ce voyage une passion particulière pour les indolentes tortues géantes. On lui avait assuré qu'elles pouvaient vivre plus longtemps que les humains et cela les faisait passer a ses yeux pour des sortes de créatures surnaturelles. Rentrée sur Macas elle ne perdit pas de temps pour se procurer une torture terrestre de petite taille, qu'elle nomma Atahualpa comme l'empereur Inca et qu'elle garda toujours avec elle a l'avenir.

Mais personne ne s'attendait a ce que que le 10 août de ses 12 ans une lettre arrive directement a Macas, lui indiquant qu'elle a été choisie pour étudier aux Etats Unis. Les Etats Unis, cela sonnait dans sa tête comme un autre El Dorado, pas celui des Incas, mais celui ou tout le monde peut devenir riche en travaillant. Le reste de la lettre ne lui était pas compréhensible. Elle ne voulait pas vraiment partir, mais ses parents, sans trop lui expliquer plus, ne lui laissèrent pas le choix.
La première fois qu'elle vit un avion, c'était celui qui devait l’emmener loin de dans vie, dans un autre univers...

DERRIERE VOTRE PC
PSEUDO • Kanji
ÂGE • 17
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? • ~
DES COMMENTAIRES ? • *roule*


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prusse/Gilbert.B
explorer2



Messages : 465
Date d'inscription : 27/03/2012
Age : 23
Localisation : Si on le savait je serais déjà collé, enfin !

Taux de synchronisation
Points:
22/100  (22/100)

MessageSujet: Re: La Mitad del Mundo [Equateur] Jeu 1 Oct - 23:14

*Wink Wonk* Salut belle plante

| Re-bienvenuuuuuuue |

_________________
2 COOL 4 SCHOOL

   
2 LAME 4 FAME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://del-ightful.com
Argentina / Cristina G.
traveler1



Messages : 26
Date d'inscription : 05/07/2015

Taux de synchronisation
Points:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: La Mitad del Mundo [Equateur] Jeu 1 Oct - 23:28

♥♥♥♥♥

(ceci était un message constructif)

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Écosse/Kenneth K.
traveler1



Messages : 35
Date d'inscription : 15/03/2015

Taux de synchronisation
Points:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: La Mitad del Mundo [Equateur] Jeu 1 Oct - 23:46

Omg elle est belle, elle est cool, je la kiffe-

Rebienvenue \o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
England/ Arthur Kirkland
explorer2



Messages : 311
Date d'inscription : 07/04/2012
Age : 22

Taux de synchronisation
Points:
34/100  (34/100)

MessageSujet: Re: La Mitad del Mundo [Equateur] Ven 2 Oct - 0:22

Rebienvenue ! 8D
Toute jolie aaah j'aime !

_________________
"A man tired of London is tired of life."
United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staff Gang



Messages : 589
Date d'inscription : 27/02/2012

Taux de synchronisation
Points:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La Mitad del Mundo [Equateur] Ven 2 Oct - 0:32

Tout est bon. Tu es donc validé à l'essai comme Médian. Tu bénéficies également du niveau de synchronisation Traveler pour tes RP Project Revival.

Pour une période de deux semaines, nous t'invitons à jouer un maximum en CB, n'hésite pas non plus à lancer des RP post ou développer un peu plus ton personnage via des entrées de Journal.
Tu recevras à échéance un MP de la part du Staff pour t'annoncer ta validation officielle ou contenant les quelques points qui pourraient être à revoir.

En attendant, je t'invite à consulter ton Emploi du temps et à faire rapidement une Demande de chambre. Tu peux aussi commencer à rédiger ta Fiche de Relations afin de découvrir du beau monde.

Bienvenue et bon jeu sur Hetalia Campus Revival !

_________________
:piano:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippines / Mabel Láñez
traveler1



Messages : 83
Date d'inscription : 01/02/2015

Taux de synchronisation
Points:
8/100  (8/100)

MessageSujet: Re: La Mitad del Mundo [Equateur] Ven 2 Oct - 7:27

Ooooooohhh !! Elle est toute belle (le vava sérieux je meurs) !
Les Latinos c'est le bien !

*keurkeurkeur* Rebienvenue !!

_________________
Philippines ◊ Mabel LÁÑEZ
“....let her be loved not only for her beauty and amiable character, but also for her strength of mind and loftiness of purpose, which enliven and raise the feeble and the timid and ward off all vain thoughts. Let her be the pride of her country and let her command respect.” J-R


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ecuador/ Estefania A.
traveler1



Messages : 29
Date d'inscription : 08/01/2015

Taux de synchronisation
Points:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: La Mitad del Mundo [Equateur] Ven 2 Oct - 8:13

Merci ! <3

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Algérie / Hassan M.
traveler1



Messages : 208
Date d'inscription : 11/01/2014

Taux de synchronisation
Points:
1/100  (1/100)

MessageSujet: Re: La Mitad del Mundo [Equateur] Ven 2 Oct - 11:21

Hola ~ <3

_________________

Littérature : 4,71
Economie : 9.99
Civilisation et culture : 14,22
Mathématique : 15,78
Géographie: 10.
EPS : 16.
Droit international : 7.12
Stratégie militaire : 12,8


Politique / Diplomatique : 5,4
Sciences & Physique : 13,55
Langues Vivantes
Anglais : 8,41
Francais : 12,94
Arabe littéraire : 17,47

Moyenne générale : 11,41
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Mitad del Mundo [Equateur] Ven 2 Oct - 22:55



EEEECUADDOORRRRRRRRR
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Mitad del Mundo [Equateur]

Revenir en haut Aller en bas
 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il était une fois, un président fou
» Le voyage de Martelly porte fruit
» El futuro campeón del mundo
» Inspection de l'Hueco Mundo [Pv : Dark]
» Rp au Hueco Mundo

Hetalia Campus Revival :: ADMINISTRATION :: INSCRIPTIONS :: FICHES D'INSCRIPTION :: ELEVES VALIDES-