Partagez | .

[ Croatie & Prusse ] 1704 Bataille de Koroncó

 
Maître du Jeu
avatar
god



Messages : 72
Date d'inscription : 05/09/2014

MessageSujet: [ Croatie & Prusse ] 1704 Bataille de Koroncó Lun 25 Mai - 14:09






"
Le guerrier victorieux remporte la bataille, puis part en guerre.
Le guerrier vaincu part en guerre, puis cherche à remporter la bataille.

"



Citation :
"Messieurs,

Dans le cadre de la recherche et de votre cursus scolaire, vous êtes convoqués à une quête du Projet Revival, salle PR, à 13h Mardi 26 Mai. Mr Gilbert Beilschmidt, Mr Tomislav Krleža seront dispensés du cours d'Economie ce jour.

Vous serez encadrés par un professeur disponible à cette heure.

L'intelligence artificielle vous donnera les détails de votre mission sur place.

Cordialement,

L'administration."

[Vous le connaissez que trop bien, ce personnage informatique, représenté par un vieillard qui vous accueille comme à son habitude, de sa voix informatisée, pour vous expliquer les choses à savoir avant de commencer.]

Bonjour.

Veuillez prendre en compte les mesures de sécurité indiquées sur le règlement.
Si vous êtes malades, fatigués, blessés, ou autre, veuillez le préciser à votre professeur qui décidera ou non si vous êtes aptes à travailler.
Vous serez notés à la fin de cette mission.

Installez-vous sur les couchettes et placez votre tête et votre bras dans les zones appropriées.
L'écran sur votre gauche vous indique la date à laquelle vous allez être envoyés.

[L'écran affiche "1704. Europe. Koroncó. "]

Votre mission consiste à répertorier les forces en présence, les effectifs de toutes les nations présentes.

[http://en.m.wikipedia.org/wiki/Battle_of_Koronc%C3%B3]

La synchronisation commencera dans trois... deux... un....




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Croatie/ Tomislav Krleža
avatar
traveler1



Messages : 194
Date d'inscription : 20/09/2014
Localisation : Quelque part dans le plan complexe.

Taux de synchronisation
Points:
17/100  (17/100)

MessageSujet: Re: [ Croatie & Prusse ] 1704 Bataille de Koroncó Lun 25 Mai - 20:07

Il rangea sommairement son plan de travail de sorte à dégager dans le chaos organisé un espace ou il pourrait travailler. Personne ne passait au hangar a cette heure si, parfois Gilbert restait quand il y avait des choses à faire mais ce soir il n'y avait rien. On approchait des 2h du matin, la température n'était cependant pas au plus froid. Si Tomislav restait ce n'était pas pour s'inventer du travail bien qu'il prenne  parfois le temps de faire des maquettes. Ici était son havre de paix, car sa chambre était trop exiguë pour lui permettre de s'étaler, et il ne fallait pas empiéter de trop sur l'espace de Milo. Ici il avait affiché a peu près tout ce qu'il aimait, tout ce qui le représentait. Il y avait une sahovnica dessinée sur le plan de travail a ses heures perdues, son ordinateur portable, le violoncelle qui n'avait plus revu la salle de musique depuis que le croate avait décidé de reprendre, le scooter garé à l'intérieur contre un pan de mur, des notes de projet a l'infini la plupart écrites en croate. Il y avait également des affiches, de toutes sortes dont un portrait de Tesla qui était la cause même de son intérêt pour les sciences.

Une fois tout remis dans cette ordre relatif il se leva d'un pas lourd pour regagner sa chambre, après avoir récupéré sa convocation pour le lendemain même. Avec Gilbert... Il n'aurait pas cru qu'un jour cela arriverait. La Croatie et la Prusse n'avaient eu que peu de lien du fait de leur positions géographiques respectives. Sauf par le biais de l'Autriche qui s'était étendu sur toute l'Europe centrale et de l'est. Il espérait qu'ils n'aient pas a se battre, il ne savait que trop bien les séquelles que laissaient les PR. Et se faire un ennemi du prussien n'était absolument pas sa volonté.

***

13h03. Il faisait au mieux pour ne pas être en retard aux PR, mais il avait toujours eu un peu de mal avec la ponctualité. Bon trois minutes il n'y avait pas de quoi chipoter non plus. Il salua le prussien d'un « Bog ! » vif, puis vint le checker, comme d'ordinaire. Il était loyal, le croate, et considérait que Gilbert était son ami et que cela durerait sans doute toujours si l'Histoire et leur conscience de nation ne venaient rien saboter. Tomislav l'appréciait et s'entendait bien avec lui, en plus de tout ce qu'ils avaient pu faire ensemble, on pouvait bien dire que pour lui l'amitié était solide. Le slave se posa sur une chaise à coté pour écouter la machine, les modalités de ce retour en arrière. Maintenant il s'y était fait à tout cela, à cette chambre froide, à ces caissons de science fiction, a ce voyage dans le temps. En partie du moins. Il y avait toujours une nette différence entre le Croatie historique et lui même, l'apprenti Croatie moderne. Enfin, sans plus de cérémonie il alla s'installer. Tomislav avait sans doute eu envie d’émettre quelques remarques, plaisanter sur le sujet, mais il ne fit que souhaiter bon courage, après tout, presque malgré lui il avait hâte de voir a quoi il rassembleraient tout les deux dans leurs uniformes militaires, dans la grande armée qui lutterait contre les forces d'insurrection hongroise.

S'allongeant sur la banquette il ne se sentit presque pas de transition entre le moment ou il ferma les yeux et celui ou de multiples nouvelles sensation l'assaillirent subitement. Le croate n'avait pas entendu le décompte de la machine, il s'était laissé glisser a travers le temps avec une aisance terrifiante. Le prussien n'était pas en vue autour dans cette grande armée. Par contre juste a coté de lui il y'avait son serbe cousin qui caracolait fièrement sur un destrier semblable au sien. Autour d'eux, ces hussards slaves, quelques centaines, indisciplinés a coté des bataillons germaniques en rang d’oignon. Croatie avait a peine moins de l'âge physique de l'étudiant, portant tout de même une petite barbe, si bien qu'on aurait pu facilement retrouver en lui le Tomislav actuel si ce n'était ses vêtements et ses blessures de guerres. Sa conscience laissait doucement place a celle de la nation, tandis que la mission restait quelque part dans un coin de son esprit. Déjà ce dont il pouvait être sur c'était des forces en présence, les étendards étant bien assez significatifs, puis en tant que nation il savait aux cotés de qui il combattait. Il descendit de cheval prestement, sous l’œil ébahi de quelques de ces cavaliers qui se demandaient ce que faisaient leur nation. Les croates et les serbes étaient sous le même commandement étant donné que les serbes venaient pour la majeure partie de Krajina qui était les confins militaires croates.

- Ej toi, tu saurais ou sont les prussiens ?

- Il sont sans doute par la bas, juste derrière les Danois. Ils sont pas beaucoup et y'a que de l'infanterie.

Le serbe interpellé montra approximative direction ou se rendre. Bon il savait ou étaient postés les prussiens maintenant. D'autant qu'il y'avait plus de prussien que de serbo-croates, et comme l'attaque allait commencer sous peu, les hussards en première ligne devaient donner l'attaque c'était pas a son avantage. Enfin il aurait bien une vingtaine de minutes devant lui pour retrouver l'infanterie prussienne puis la nation albinos, qu'il cherchait pour une raison dont il ne parvenait a se souvenir. Mais le hussard ne se découragea pas, il remonta sur son cheval qui ne comprenait pas pourquoi tant de manœuvre sous l’œil amusé de l'autre slave, et parcourut les rangs. Il y avait des danois, beaucoup de danois. Il lui semblait même avoir vu Danemark lui même mais cela ne l’intéressait pas, il se contentait d'approcher l'infanterie prussienne, pas du tout gène de faire tache parmi ces unités organisées...

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prusse/Gilbert.B
avatar
explorer2



Messages : 465
Date d'inscription : 27/03/2012
Age : 23
Localisation : Si on le savait je serais déjà collé, enfin !

Taux de synchronisation
Points:
22/100  (22/100)

MessageSujet: Re: [ Croatie & Prusse ] 1704 Bataille de Koroncó Mar 16 Juin - 0:45

      C'était à se demander ce que les deux Nations pouvaient avoir à faire ensemble dans le passé. Il n'avait pas vraiment de souvenir d'un quelconque événement réunissant la Prusse et la Croatie dans les quelques dizaines de bouquins, sur l'histoire de cette première, qu'il avait lu. Mais peut-être avait-il oublié. Sûrement même. Sinon pourquoi réunir les deux futurs représentant pour une session Revival.
Mais bon, après la dernière qu'il avait fait son Némésis Autrichien, Gilbert appréciait d'en faire une avec son ami Croate. Bien qu'il y ait une chance pour l’événement en question les amène à s'opposer. Mais, le Prussien n'y voyait pas vraiment un problème. Il fut une époque où les amitiés et alliances n'avaient de sens que lorsque cela arrangeait les deux parties et s'il venait à l'un l'envie ou le besoin de briser cet accord pour un dessein plus avantageux, il en se gênait pas pour le faire. Et pouvait tout aussi bien, quelques temps après, se rallier entre eux comme si de rien n'était.
Cependant, plus le temps passait et plus le Prussien ressentait les ''séquelles'' de ces exercices, bien qu'encore minimes. D'autant qu'il était plus aisé pour lui de rentrer dans la peau de l'ancienne Nation, étant donné qu'il ne risquait pas de contraste majeur avec sa contemporaine, étant donné qu'il n'en avait pas.
La mémoire encodé en lui ne demandait que la réminiscence accordée par ces sessions de retour dans le passé.

Mais trêve d'inquiétudes, nous n'en étions pas là. Il était 12h55 et Gilbert, en avance pour une fois, venait d'arriver dans la salle. Rassuré de constater, qu'en plus, c'était son père et était le professeur responsable de la supervision de la séance d'aujourd'hui. Il sourit grand blond et l'équipe se chargea d'évaluer brièvement les capacités de Gilbert à subir la session. Il était en pleine forme, aucun problème pour cela et fut donc installé alors que l'on attendait l'arrivée de son camarde.
Ce dernier arriva quelques minutes en retard, cela n'étonna pas le prussien. Il le salua et répondit amicalement à leur check habituel. Tomislav installé, le vieil homme, visage de l'IA, apparu à l'écran pour leur donner tous les détails.

1704, Koroncó

La date revint en tête à Gilbert. Il avait dû lire quelques choses à propos de ça mais, les détails étaient flous. Qu'importe, ils étaient bientôt plongés tous deux 311 ans en arrière.

Gilbert reprit conscient au milieu des rangs de plusieurs armées. La situation lui paraissait maintenant qu'il la vivait. Six armées c'étaient ralliées pour attaquer la ville hongroise. Autour de lui, des Danois, des Allemands, des Croates et de Serbes.
Prusse n'était pas encore à cheval. Il donnait quelques derniers ordres à ses infanteries qui étaient présentes en plus petit nombre, presque 150. Il n'avait pas besoin de plus après tout. Ses dernières directives données, le Royaume se retourna vers  l'un de ses hommes qui l'attendait avec son cheval. Un étalon hanovrien blanc à l'allure fière. L'albinos monta sur le destrier puis rejoint, derrière les rangs parfaitement organisés des infanteries, la cavalerie des Dragoons de Bayreuth qui étaient eux, au nombre de 800.
Sur le chemin il fut interpellé par une voix familière. Croatie trottait non loin derrière lui et semblait vouloir lui parler. Le Prussien s'arrêta et fit signe au soldat qui l'accompagnait de continuer et rejoindre les rangs. Puis il s'avança vers le Croate et le salua poliment.

«-Croatie, tu viens me demander de l'aide pour organiser tes hommes?»

Blague à part, il savait au fond pourquoi il était venu à sa rencontre. Les chiffres.

_________________
2 COOL 4 SCHOOL

   
2 LAME 4 FAME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://del-ightful.com
Croatie/ Tomislav Krleža
avatar
traveler1



Messages : 194
Date d'inscription : 20/09/2014
Localisation : Quelque part dans le plan complexe.

Taux de synchronisation
Points:
17/100  (17/100)

MessageSujet: Re: [ Croatie & Prusse ] 1704 Bataille de Koroncó Ven 19 Juin - 12:23

Le croate prit la peine de descendre de cheval. Même ainsi il n'était pas à la hauteur de son homologue, étant plutôt grand parmi les nations. Son lipizzan ne semblait pas comprendre pourquoi tant de manœuvres, mais le cavaliers se contenta de lui donner une petite tape affectueuse. Croatie avait toujours combattu à cheval, ainsi il connaissait et appréciait ces grands animaux. Le slave répondit au prussien, amusé.

- Prusse tu sais bien que mes hommes ne s'organisent pas.

Ce qui état plutôt plus ou moins vrai. Les unités de hussards avaient comme particularité d'être indisciplinées en règle générale, ce qui leur constituait un caractère imprévisible. Bien sur il y avait une cohésion, mais bien peu d'ordre et de rigueur. Oh ils savaient exécuter méthodiquement des ordres quand il le fallait mais ce n'était pas ainsi que ces unités de première ligne fonctionnaient. Croatie et Serbie allié pouvaient causer des profonds ravages avec une poignée d'homme. Pas étonnant si plus tard dans l'Histoire on avait cherché a monter ces deux peuples l'un contre l'autre. Enfin, pour l'heure, il était encore à plaisanter, mais il était vrai que les deux nations ne s'étaient pas retrouvées pour débattre des points forts et des points faibles de chacun.

- Bon tu sais pourquoi je suis la. En passant j'ai pu avoir une estimation globale mais rien d'encore très précis.

Il avait vu les force danoises et a vu de nez il aurait su donner une approximation. Il savait pour les cavaliers serbes et croates cependant. Ce qui était normal.

- Ce qui va être plus difficile serait d'estimer précisément les forces ennemies. Je ferais de mon mieux lorsqu'on va lancer l'attaque pour repérer toutes leurs positions.

Il parlait un allemand sans manières, simple et fonctionnel. Ceci dit il ne faisait pas de fautes de langues. Le slave avait l'habitude de traiter avec les germaniques comme avec d'autres peuples, tel que les hongrois donc il avait quelques langues a son actif, bien qu'il n'en fasse pas de la très grande littérature pour ce qui n’était pas du croate ou du hongrois.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prusse/Gilbert.B
avatar
explorer2



Messages : 465
Date d'inscription : 27/03/2012
Age : 23
Localisation : Si on le savait je serais déjà collé, enfin !

Taux de synchronisation
Points:
22/100  (22/100)

MessageSujet: Re: [ Croatie & Prusse ] 1704 Bataille de Koroncó Mer 24 Juin - 11:25

      L'albinos redescendit de cheval également pour continuer sa conversation avec le Croate. Il sourit légèrement à la réponse de sa blague. Puis, il regarda brièvement autour de lui en lui répondant.

«-Oui, rapidement ou pourrait facilement dire que les Danois sont au moins 1000, voire un peu plus ou un peu moins.»

On était encore loin du compte, quelques 500 hommes de plus en réalité, mais il n'avait pas encore eu l'occasion de croise Danemark pour lui demander plus de détails sur ses effectifs.

«-Pour les autrichiens, d'après mes hommes ils ont eux aussi une division de Dragoons, donc déjà 800 au moins, pour le reste je ne sais pas encore. Mais je sais que s'il a des infanteries, elles devraient tourner autour de 400 chacune. À peu près pareil pour les infanteries du Saint Empire...»

Il avait suffisamment combattu contre (ou avec) l'autrichien pour se douter de ses préférences de formation, même si ce n'était pas d'une très grande précision.

«-Quant aux forces ennemies, il suffira de faire l'addition des corps et des survivants.»

Prusse en plaisantait, cependant il ne savait que trop bien que les Hongrois n'étaient pas du tout du genre à prendre le combat à la légère. Hongrie elle-même semblait parfois s'y amuser plus qu'autre chose. Voilà bien longtemps qu'elle avait déjà développé sa passion pour le bottage de culs. Et elle n'était pas prête de s'arrêter.
Mais ce n'était pour autant que le Prussien et ses hommes n'allaient se donner à fond eux aussi. Bien au contraire. La Nation comme son armée avaient le goût du challenge et savait trouver les occasions de cultiver ce goût du challenge, et cette bataille en était une.

_________________
2 COOL 4 SCHOOL

   
2 LAME 4 FAME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://del-ightful.com
Croatie/ Tomislav Krleža
avatar
traveler1



Messages : 194
Date d'inscription : 20/09/2014
Localisation : Quelque part dans le plan complexe.

Taux de synchronisation
Points:
17/100  (17/100)

MessageSujet: Re: [ Croatie & Prusse ] 1704 Bataille de Koroncó Jeu 25 Juin - 16:08

Pour sa part étant de fait comme "marié" a la Hongrie, et ayant combattu de nombreuses fois avec et contre la nation magyare il savait a quoi s'attendre de l'autre coté. Probablement des Haiduks, des soldats irréguliers, peu entraîné et une cavalerie. Il y'a avait même sans doute quelques croates dans le lot que cela ne l'étonnerait pas. L'union personnelle des royaume de Croatie et Hongrie faisaient qu'il était assez loyal a la hongroise malgré tout, mais actuellement, pour lutter contre les Ottomans il avait du s'allier a l'Autriche, et de fait, la royauté hongroise également. Donc ici il n'avaient affaire qu'a des rebelles, ce qui ne remettait pas en question sa loyauté face a leur union. Elle n'avait qu'a pas se rebeller, la demoiselle. Bref, revenons aux chiffres.

- Nous sommes 400 en cavalerie légère, des serbes et des croates.

Ce n'était pas compliqué, il savait bien pour les quelques hommes qu'il avait, étant donné que lui et Serbie s'étaient occupés de plus ou moins faire les comptes.

- Pour ce qui est des hongrois il sera mieux de faire le bilan après l'assaut oui.

Il eut un petit sourire en ajoutant.

- Si tu veux on fait un petit jeu, celui qui en descend le plus gagne d'accord ?

Histoire de rajouter un peu de challenge. Ce serait sur leur performance individuelles, pas celle de leur armée, vu que dans ce sens la ce serait ridicule, u le nombre réduit de cavalier qu'il avait par rapport aux forces prussiennes. Puis tant qu'a faire, cette bataille était tellement déséquilibrée que cela promettait d’être ennuyeux sans ça.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prusse/Gilbert.B
avatar
explorer2



Messages : 465
Date d'inscription : 27/03/2012
Age : 23
Localisation : Si on le savait je serais déjà collé, enfin !

Taux de synchronisation
Points:
22/100  (22/100)

MessageSujet: Re: [ Croatie & Prusse ] 1704 Bataille de Koroncó Mer 15 Juil - 15:06

      Un sourire amusé et défiant redessina la courbe des lippes prussiennes. Comme s'il allait refuser un défi.

Après tout, et nous l'avons déjà vu, pour Prusse, la guerre elle-même, son concept, n'était jamais qu'une sorte de jeu. Il serait inquiétant certes, mais juste, de dire qu'il ne sentirait jamais aussi bien que sur le champ de bataille une lame ou un canon à la main.
Pour Prusse. Pour l'élève c'était là une autre question.
Mais à cet instant il n'importait pas. Il n'existait plus, ou pas encore... Dans ces moments, branchés à cet ordinateur, passé, présent et futur n'avait plus aucune matière, plus aucune frontière. Dans ces mêmes moments, Gilbert Beilschmidt était mort. Seul restait dans sa conscience la mémoire de la Nation... Que dis-je, l'armée.

Alors oui. Évidemment qu'il accepta le challenge du Croate. Ce n'était qu'une règle de plus dans son jeu favori.

«-Tu vas perdre, tu le sais ?»

Son sourire prit une teinte de fierté, voire de condescendance. Avait-on déjà vu homme ou Nation avec autant d'orgueil que lui ? Sans doute peu.

Les cors sonnèrent à l'avant de l'immense corps que formait toutes ses armées réunies. Mais Prusse ne se bouscula pas pour autant. C'est même avec une certaine nonchalance, et toujours son sourire fier, qu'il remonta à cheval.

«-Essaye de pas trop te faire abîmer. Et bon courage pour notre petit pari.»

Enfin il salua le Croate d'un signe de tête avant de se tourner vers ses hommes. Le corps militaire qui quelques années plus tard sera celui de la Reine elle-même. L'albinos donna ses dernières directives  avant que l'organisateur de tout ce bordel n'annonce le début de l'attaque.

_________________
2 COOL 4 SCHOOL

   
2 LAME 4 FAME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://del-ightful.com
Croatie/ Tomislav Krleža
avatar
traveler1



Messages : 194
Date d'inscription : 20/09/2014
Localisation : Quelque part dans le plan complexe.

Taux de synchronisation
Points:
17/100  (17/100)

MessageSujet: Re: [ Croatie & Prusse ] 1704 Bataille de Koroncó Ven 17 Juil - 0:50

Il remonta sur son cheval lestement en acquiesçant. Le germanique avait son orgueil, il le savait, alors que le slave restait en général plus humble, comptant sur le fait qu'il se démarquerait dans l'action. Quant a la recommandation qui lui semblait inutile de ne pas trop se blesser, elle était sans doute plus de l'ordre de la boutade et de l'encouragement, auquel il répondit par :

- Je ne me fais pas trop de souci pour moi. Bon courage a toi aussi.

Le Croate conduisit son cheval vers la position qu'il occupait préalablement. Il aimait bien retrouver ses hommes, les sentir à ses cotés, toute cette cavalerie légère qui avait sa réputation en Europe. Des hussards, et de très bonnes unités, France pourrait le confirmer. Après tout le français avait acheté des mercenaires croates et il en était tellement satisfait qu'il avait crée un régiment spécial, les Royal-Cravates. La nation slave était fière de ses guerriers et de l'esprit qui les unissait. Tous savaient que malgré tout certains tomberaient dans leurs rangs, mais on ne sentait pas ici d'angoisse torturée. La guerre et la mort allaient de pair après tout. Et la guerre, ces slaves l'avaient toujours connue.

Lorsque l'assaut fut donné, que les tambours faisaient retentir leur sourde mélopée, que les chevaux et les hommes se dressaient dans un même élan, l'armée patchwork des Habsbourg se mit en marche. La cavalerie légère fut rapidement lancée a l'assaut, tandis que la première ligne tombait, fauchée plus ou moins par les mousquets et autres tirs d'artillerie. Le Croate aimait sentir cette adrénaline de combat monter en lui, en même temps que cette envie de prendre la vie de ses ennemis. Lançant son cheval au galop, il sortit son sabre pour transpercer les lignes ennemis. Il adorait les odeurs et les sons du champ de bataille, a force, il y avait prit goût. Mais ici c'était différent, il n'avait pas l'habitude de se battre dans le camp en supériorité numérique. Ce que ne l’empêcha pas de pourfendre le premier cavalier qui s'approchait de trop. Sa lame décrivit un mouvement net, pas des plus esthétiques mais efficace. L'homme blessé en face ne s’effondra pas immédiatement et quand il glissa enfin, le hussard cherchait déjà un autre homme a qui se mesurer.

Le tout était d'éviter son homologue hongroise, car leur joute serait bien plus longue et lui ferait perdre du temps précieux pour son petit pari. Il ne voulait pas afficher un score lamentable, d'autant qu'il savait ses talents de faucheuses lorsqu'il portait ce sabre et guidait ce cheval, deux alliés qui ne lui avaient jamais fait défaut. Ou bien peu. Peu importe, le sang se répandait, comme un sacrifice offert a d'anciens dieux païens, tandis que se rejouait une nouvelle fois la plus ancienne des tragédies humaines. Le slave ne flanchait pas. Il poussait sa monture toujours plus loin dans le chaos, ne craignait rien, ni les tirs, ni l'infanterie, ni la cavalerie. Courage ou témérité, qu'importe, ce n'était plus du sang mais du feu qui coulait dans ses veines, et a chaque blessure qui s'ouvrait sur son corps ou celui de son cheval, ses ennemis tombaient, ravagés par ce feu.

Sa détermination le poussait a chercher plus loin, de nouvelles gloires, un bon bretteur auquel il pourrait échanger quelques passes d'armes. Oh il n'avait pas abattu ceux qui étaient tombés si facilement bien sur, et avait été aidé, le nombre étant tellement impressionnant de leur coté, mais il n'avait pas encore eu de vrai duel dans cette mêlée qui se densifiait avec l'arrivée des troupes a pied. Il l'avait vu aussi. Elle. L'amazone de l'Europe centrale. Croatie avait eu envie d'aller l'affronter que déjà elle disparaissait de nouveau dans cette marée folle de monde. Il n'en perdait pas son attention pour le moins. Il ne pouvait ignorer ce que faisaient ses hommes, cela maintenait ses sens en éveil. La bataille se poursuivit, tandis que les germaniques rabattaient ce qu'il restait de l'armée rebelle, ces Kurucs. Le slave n'avait pas pu en descendre tant qu'il espérait, il y avait eu bien trop de monde de leur coté, qui se disputaient les lambeaux de cette armée hongroise. Du coin de l’œil il avait vu vers la fin de la bataille son homologue nation du camp d'en face se replier, maculée d'un pourpre qui laissait a présager que soit elle soit ceux qu'elle avait affronté avaient subi de lourds dommages. Les cadavres jonchaient maintenant le sol, l’abreuvant de leurs fluides vitaux s'écoulant. Cela avait duré comme un clignement d’œil, mais surtout, l'infanterie et les canons avaient fait le gros du travail. L'accrochage qu'il avait eu n'avait fait que le détourner du gros des forces...

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ Croatie & Prusse ] 1704 Bataille de Koroncó

Revenir en haut Aller en bas
 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Élections-US :La bataille des sondages ?
» rapport de bataille apocalypse
» Règle sur la bataille navale.

Hetalia Campus Revival :: PROJET REVIVAL :: EUROPE :: COLONIALISME-